By jeanmarcmorandini.com
Santé

Un test cutané pourrait permettre de détecter les maladies d'Alzheimer et de Parkinson


0

Des chercheurs américains ont constaté que chez les malades d’Alzheimer et de Parkinson, les taux des substances anormales caractéristiques de ces maladies, les protéines Tau et alpha-synucléine, étaient sept fois plus importantes que chez les personnes saines.

Pour arriver à ce résultat, les auteurs de l’étude ont fait appel à 65 volontaires, dont 12 personnes saines et 53 patients atteints d’Alzheimer et Parkinson.

Sur chacun d’eux, les chercheurs ont prélevé un échantillon de peau se trouvant derrière l’oreille. Après analyse, ces échantillons ont révélé des concentrations plus élevées des protéines Tau et alpha-synucléine sur la peau des malades que chez les personnes saines.

Le Dr Rodriguez-Leyva, principal auteur de l’étude, insiste sur le fait que ces résultats doivent faire l’objet de nouvelles recherches mais "constituent un réel espoir pour améliorer et anticiper le diagnostic de ces deux maladies".

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page