By jeanmarcmorandini.com
Santé

Lancement de la Semaine mondiale du glaucome: Comment le dépister et de quoi s'agit-il ?


0

Le glaucome est une des causes majeures de cécité dans le monde.

Actuellement, plus de 60 millions de personnes à travers le monde sont atteintes de glaucome et plus 7 millions d’entre elles sont aveugles - des chiffres qui devraient encore s’aggraver dans les années à venir à cause de l’augmentation de l’espérance de vie de la population.

En France, plus d’un million de personnes sont concernées par la maladie, dont 800 000 sont dépistées et soignées.

On estime à environ 400 000 celles qui ne sont pas détectées.

Le glaucome est une affection oculaire caractérisée par la destruction progressive du nerf optique.

La caractéristique principale de la maladie est l’atteinte progressive et irréversible du champ visuel, d’abord périphérique.

Le danger du glaucome vient de ce que les symptômes ne sont ressentis que très tardivement par les patients, car il n'y a pas de signe perceptible, pas de douleur, pas de baisse de vision.

Ainsi, lorsque les troubles visuels apparaissent, l’atteinte est déjà très étendue.

En l'absence de traitement, le glaucome provoque une perte de vision permanente et définitive. Il est donc primordial de dépister la maladie le plus tôt possible pour enrayer son évolution.

Compte tenu du fait que le glaucome peut ne pas présenter de symptômes précoces, il est important de connaître les facteurs de risque (le vieillissement, les antécédents familiaux, la pression intraoculaire élevée, la myopie importante, le diabète, l’hypertension artérielle non contrôlée….) et d'en discuter avec un professionnel des soins de la vue.

Il faut savoir que les examens permettant le dépistage du glaucome sont simples et indolores : la mesure de la pression intra-oculaire ; l’examen du fond de l’œil ; l’examen du champ visuel. Ils doivent impérativement être réalisés par des ophtalmologistes qui vont poser un diagnostic fiable et instaurer un traitement adéquat.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page