By jeanmarcmorandini.com
Santé

Après des Pepito, des paquets de gâteaux Kango et Evo Choc retirés de la vente


0

Des morceaux de caoutchouc mou pouvant aller jusqu'à 6 millimètres ont pu être glissés dans des paquets de gâteaux Kango et Evo Choc Sondey, a indiqué la société Mondelez France, qui procède au retrait de ces produits de la vente.

« Par précaution, il a été demandé aux magasins concernés de procéder au retrait et rappel des produits et à leur destruction », selon un communiqué de Mondelez France, filiale du géant américain de l'agroalimentaire Mondelez International. La société demande aux personnes qui détiendraient ces produits « de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés contre remboursement ».

Les lots concernés sont des boîtes de 225 grammes de biscuits fourrés au chocolat Kango, portant les numéros 44, 54 et 58 à consommer de préférence avant novembre 2015, et les numéros 64 et 65 à consommer de préférence avant décembre 2015.

Pour les Evo Choc Sondey, il s'agit d'une boîte de 225 g de biscuits fourrés au chocolat portant les numéros 54, 55, 56 et 57, à consommer de préférence avant novembre 2015, et les numéros 70, 61, 62, 63 et 64 à consommer de préférence avant décembre 2015.

Il y a moins d'une semaine, Mondelez France avait déjà procédé au retrait de la vente de lots de produit Pepito Pockitos chocolat au lait et Pepito Pockitos chocolat noir, compte-tenu de la possible présence de morceaux de caoutchouc mou d'une taille maximum de 10 millimètres.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page