By jeanmarcmorandini.com
Beauté

Blanchiment des dents : Quelles sont les méthodes et est-ce sans danger ? Les conseils de notre chirurgien dentiste


0

Plusieurs techniques d’éclaircissement dentaire existent et ne sont pas équivalentes.

Ces techniques peuvent être thérapeutiques afin de faire disparaitre des colorations dues à des prises d’antibiotiques ou de fluor ou plus généralement esthétiques dans le but d’obtenir un sourire plus éclatant. Les produits blanchissants ne sont pas dépourvus de risques, ils peuvent engendrer des hypersensibilités dentaires, une altération de l’émail des dents voire une sensibilisation de la gencive autour des dents.

Ils peuvent aussi induire la perte de « pansements » et favoriser la reprise des caries.

C’est pourquoi avant tout traitement d’éclaircissement, l’examen des dents et de la bouche dans sa globalité par un chirurgien dentiste est indispensable.

Certains dentifrices affirment pouvoir « blanchir » les dents, ils  contiennent généralement des substances abrasives et parfois des agents éclaircissants en très faible concentration qui leur donnent une efficacité très limitée en terme d’éclaircissement.

Toutes les techniques de blanchiment des dents utilisent le même produit : Le peroxyde d’hydrogène.

Les produits en vente libre (bandelettes ou kits de blanchiment que l’on trouve dans le commerce) contiennent de très faible concentration en peroxyde d’hydrogène ( inférieure à 0,1%) et peuvent être utilisé par le patient seul mais l’effet restera très limité tant dans l’intensité que dans le temps.

De nombreux « instituts » et salons d’esthétiques (bar à sourire) proposent également des techniques de blanchiment dentaire à l’aide de peroxyde d’hydrogène mais celui-ci ne peut pas dépasser la concentration de 0,1%.

Seuls les chirurgiens dentistes sont habilités a utiliser des produits contenant plus de 0,1% de peroxyde d’hydrogène.

Ils peuvent alors vous proposer des traitements dits « ambulatoires » que le patient réalisera chez lui à l’aide de gouttières faites sur-mesure ou des traitements « au fauteuil » accompagnés d’une exposition au rayonnement d’une lampe LED.

Ces techniques sont les plus chères mais sont aussi les plus efficaces et les plus durables dans le temps.

Dr. Richard VANDERVLIET

Chirurgien Dentiste 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page