By jeanmarcmorandini.com
Santé

Un Américain victime d'une tendinite en jouant à... Candy Crush !


0

La tendinite du pouce est de plus en plus remarquée et cette nouvelle victime la doit à son addiction au jeu Candy Crush.

À 29ans, il a raconté avoir joué tous les jours pendant 6 à 8 semaines au jeu en utilisant toujours sa main gauche et particulièrement... son pouce.

E n allant à l'hôpital il lui a été diagnostiqué un déchirement du tendon.

Un cas qui intéresse les médecins qui y voient la confirmation que les jeux vidéos peuvent agir comme "des antidouleurs digitaux" selont le Dr Andrew Doan du Naval Medical Center de San Diego.

En effet, selon lui, le jour aurait dû souffrir le joueur avant même la déchirure du tendon.

Ensuite, pour réduire le risque de blessures, voir réduire l'addiction aux jeux, le Dr Doan propose de limiter son temps de jeu à 30 minutes par jour maximum.

Dans ce domaine, des études ont démontré que jouer moins d'une heure par jour aurait des conséquences sociales et émotionnelles positives.

En revanche, on observe l'effet inverse quand on y passe trop de temps.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page