By jeanmarcmorandini.com
Santé

Cet homme s'est injecté du synthol pendant des années dans les bras pour gagner du muscle et a frôlé l'amputation ! Vidéo


0

Romario Dos Santos Alves, 25 ans, s'est injecté du synthol dans les biceps pendant des années.

Le mélange d'alcool, d'huiles et d'anti-douleur a peu a peu solidifié sa masse musculaire provoquant une nécrose.

Un médecin lui a alors que le Synthol s’était solidifié dans ses muscles désormais durs comme du béton et qu’il avait développé une infection:

"Un jour je me suis rendu chez le médecin et il m'a dit que je devais me faire amputer des deux bras", révèle-t-il à Barcroft Media.

"Ils m'ont dit qu'à l'intérieur, tous mes muscles étaient comme du béton. C'était soit ça ou m'enlever tous mes muscles".

Selon les médecins, il doit subir une amputation des bras parce qu'ils ont des tissues nécrosés causés par des bactéries mangeuses de chair. Ses reins sont également endommagés par les toxines.

Mais même avec un tel diagnostic, Romario n’a pas arrêté les injections, car il était devenu dépendant.

Finalement, les médecins ont pu éviter l'amputation en ne retirant que les muscles endomagés.

Ses biceps font près de 65 centimètres et il ne pourra jamais plus retrouver une apparence normale.

Ce Synthol n'a absolument rien à voir avec le Synthol de votre pharmacie qu’on utilise en bain de bouche ou pour désinfecter la peau.

Le Synthol du bodybuilding est en fait une huile composée d’acides gras et de lidocaine qui s’injecte directement dans les muscles et qui donne du volume.

Bien qu’éliminé par l’organisme, il faut plusieurs années pour le dégrader complètement.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page