By jeanmarcmorandini.com
Sexe

La masturbation chez les ados: Elle ne doit pas être un tabou car elle aide au développement sexuel


0

Une étude publiée dans la revue Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine s'est penchée sur la masturbation chez les adolescents.

Résultat : non seulement elle ne comporte aucun risque, mais elle joue un rôle bénéfique dans le développement sexuel des ados.

La masturbation survient d'ailleurs plus tôt chez les garçons peut-être simplement parce que leur pénis, organe externe, est omniprésent.

Les adolescentes sont en général un peu moins précoces.

Quoi qu'il en soit, ces caresses sont naturelles, physiologiques et sans doute nécessaires.

Elles procurent du plaisir, calment et apaisent aussi les tensions, adoucissent les échecs et le manque d'affection.

Les sexologues et les psychologues considèrent cette pratique indispensable à la découverte de son intimité.

"Se connaître mieux, c'est être plus sûr de soi et créer un conditionnement physiologique positif, le sex-control, explique le spécialiste, le Dr Sylvain Mimoun au magazine Top Santé.

L'ado, garçon ou fille d'ailleurs, apprend ainsi à maîtriser son plaisir.

En s'entraînant progressivement, il se connaît mieux et cela l'aide à prévenir les troubles de la sexualité qui pourraient survenir plus tard."

Le site Forum Ados a interrogé ses lecteurs pour savoir a quel âge ils avaient commencé à se masturber.

L'âge moyen des réponses indique 11 ou 12 ans, mais il faut noter que la majorité des réponses a été postée par des hommes, les filles semblant plus discrètes sur le sujet.

Du côté des parents, il est essentiel de ne pas parler en termes dévalorisants des personnes qui se masturbent.

Inutile d’introduire de la honte et de la culpabilité dans l’esprit des adolescents, cela pourrait gravement affecter leur sexualité future

Le sites Vos questions de parents explique:

Il est aussi très important que les parents perdent l’habitude, s’ils l’avaient, d’entrer sans frapper dans la salle de bains quand leur jeune l’occupe ou dans sa chambre.

Ils ne doivent pas non plus s’opposer au fait qu’il s’enferme à clés. Toute intrusion pourrait les conduire à surprendre leur fils ou leur fille alors qu’il se masturbe et mettre tout le monde très mal à l’aise !

Si vous surprenez votre ado en train de se masturber, les spécialistes interrogés affirment qu'il faut tenir simplement ce discours:

"Pardon, je te dérange, je reviendrai plus tard."

N'en reparlez pas. Et c'est tout. C'est un non-événement ou cela devrait l'être.

Image: Film "Chroniques sexuelles d'une famille d'aujourd'hui" de Jean-Marc Barr et Pascal Arnold

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page