By jeanmarcmorandini.com
Santé

Manger du cerveau humain serait... bon pour la santé !


0

Avez-vous déjà pensé à manger de la cervelle humaine ?  À priori, non.

Il semblerait que sa consommation ait permis à une tribu de Papouasie-Nouvelle-Guinée d'être immunisée contre une maladie neurodégénérative.

Les Fores vivent donc en Papouasie-Nouvelle-Guinée et parmi leurs nombreuses coutumes locales, ils consomment… de la cervelle humaine.

Une étude révèle que cette consommation aurait permis à ce peuple de se protéger contre le kuru (qui signifie « trembler de peur » en foré), un mal similaire à la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Jusque dans les années 1950, femmes et enfants mangeaient la cervelle de leurs morts.

Les hommes, eux, dégustaient la chair du défunt. Des chercheurs britanniques ont mené leur enquête et selon Michael Alpers, l’un des auteurs de l’étude, des mutations similaires ont déjà été observées, notamment sur des patients Européens et Japonais, laissant sous-entendre un passé cannibale dans ces régions durant l’évolution qui pourrait donc guérir des maladies…

Rappelons tout de même que cette pratique est totalement interdite par la loi.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page