By jeanmarcmorandini.com
Santé

Vendredi 3 juillet: Nouvelle journée difficile pour notre santé face à la canicule


0

Ce vendredi le pays sera toujours placé sous un régime anticyclonique avec un flux d’air chaud en provenance d’Afrique du nord. Une perturbation orageuse tente de s’introduire sur le pays par le nord-ouest.

Vendredi matin, des nuages bas circuleront sur les côtes de la Manche.

Dans le centre quelques nuages avec de rares ondées et un temps lourd par moment, et un grand soleil sur les régions sud. L’après-midi, les régions du nord de la Loire seront placées sous une tendance orageuse, alors que le soleil dominera sur les régions sud, avec quelques bourgeonnements orageux sur les Alpes.

Cinquante-et-un départements en vigilance orange, des températures de 30 à 35 degrés, voire au-delà: la vague de chaleur s'est encore étendue jeudi 2 juillet, après deux jours consécutifs de fortes températures qui ont perturbé les réseaux électrique et ferroviaire, et va se poursuivre vendredi 3 juillet.

Les températures maximales relevées en milieu d'après-midi se situaient souvent entre 30 et 35 degrés, selon Météo France, et promettaient d'augmenter encore. Le thermomètre a affiché 30°C à Paris et à Agen, 33°C à Lyon et Bourges, 35°C à Dijon et à Clermont-Ferrand, 36°C dans plusieurs villes de l'Est (Nancy, Metz, Strasbourg).

Le quart nord-ouest du pays a en revanche connu une relative fraîcheur, des orages ayant contribué à faire baisser les températures.

Selon Météo France, l'épisode caniculaire qui touche le pays depuis mardi va probablement se prolonger au moins jusqu'en fin de semaine, voire en début de semaine prochaine sur l'Est.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page