By jeanmarcmorandini.com
Santé

Une étude de l'Université du Colorado montre que le manque d'instruction peut avoir un impact sur la santé


0

Une étude de l'Université du Colorado indique que les personnes qui quittent l'école sans un minimum de qualifications sont plus exposées au risque d'une mauvaise santé, plus susceptibles d'avoir un travail manuel épuisant et même de souffrir de maladies mentales.

L'équipe de chercheurs a étudié les données sur la population américaine qui remontaient jusqu'en 1925 pour déterminer l'impact du niveau d'éducation sur le taux de mortalité.

Ils ont publié les résultats dans le journal PLOS ONE.

L'étude a montré qu'on aurait pu empêcher plus de 145 000 morts en 2010 si les adultes qui n'avaient pas fini le collège avaient gagné leur qualifications de base, un taux de mortalité comparable à celui du tabagisme.

Les chercheurs constatent qu'un manque d'instruction pourrait entrainer une moins bonne prise en charge des problèmes de santé, de mauvaises conditions d'hébergement et de travail qui ont un impact sur le système immunitaire et la santé cardiovasculaire d'un individu.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page