By jeanmarcmorandini.com
Santé

Cancer : Le droit à l’oubli qu’est-ce que c’est et pour qui ?


0

Ce mercredi, doit être signé une convention pour améliorer les conditions du droit à l'oubli des anciens malades du cancer.

Cette mesure devrait changer la vie de nombreux patients quand on sait que 350 000 personnes sont atteintes de cancer chaque année…

Aujourd'hui, lorsqu’une personne souhaite obtenir un prêt immobilier, un questionnaire lui demande de préciser s’il a souffert d’un cancer, même des années après la guérison.

La signature de cette convention Aeras (assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) entre les assureurs/ la ligue contre la cancer /et le gouvernement dit que désormais : « les personnes qui ont guéri d'un cancer seront dispensées de mentionner leur ancienne maladie lorsqu'elles souhaiteront contracter un emprunt. »

L'accès à l'emprunt devrait donc être facilité pour les malades diagnostiqués avant l'âge de 15 ans.

La période pendant laquelle ils seront obligés de mentionner leur cancer, après rémission est de 5 ans.

En revanche, ceux qui ont été diagnostiqués après l'âge de 15 ans devront eux attendre 15 ans avant de bénéficier de ce droit à l'oubli.

Pour certains anciens malades, ce droit à l'oubli n'est pas suffisant dans ses modalités.

Surtout pour ceux qui ont été diagnostiqués après l'âge de 15 ans.

Ces personnes justement demandent à ce que les cancers qui ont des taux de survie à 5 ans de plus de 80%, c'est à dire des cancers qui se guérissent bien... aient un droit à l'oubli au bout de 5 ans et non pas 15 ans.

Une proposition dans ce sens sera débattue au sénat lors de l'examen de la loi santé à partir du 14 septembre.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page