By jeanmarcmorandini.com
Psy

Les ados peuvent-ils voir des "scènes de sexe" au cinéma ? La réponse du Dr Stéphane Clerget.


0

Un film contenant des scènes de «sexe non simulé» doit-il être forcément interdit aux moins de 18 ans ?

C’est la question que se pose la ministre de la culture, Fleur Pellerin, qui souhaite changer la réglementation…

Fleur Pellerin a en tout cas promis de " changer " cette réglementation dans Le Petit Journal de Canal+ présenté par Yann Barthès.

« On réfléchit avec les gens chargés de classifier les films pour voir comment faire évoluer les choses, en respectant la protection des mineurs », a expliqué la ministre qui fait référence à la polémique autour du film Love, de Gaspar Noé, qui avait été interdit par la justice aux moins de 18 ans.

L'association Promouvoir, " proche de l'extrême-droite " selon Fleur Pellerin, avait obtenu gain de cause alors que la commission de classification recommandait que ce mélodrame français, sorti le 15 juillet dernier, soit seulement interdit aux moins de 16 ans.

La bataille judiciaire n'est toutefois pas finie car la ministre a annoncé la semaine dernière qu'elle introduirait un recours en Conseil d'État.

Mais concrètement, les mineurs peuvent-ils voir ces scènes sans qu’ils soient perturbés ou choqués ?

Interrogé sur Europe1 le Dr Stéphane Clerget, Pédopsychiatre, estime qu’autoriser ce genre de film à des adolescents n’est pas une bonne chose.

En effet même si à 16 ans on a la majorité sexuelle, les ados restent sous l’autorité des parents qui ont le droit de penser que voir ce genre d’image est préjudiciable.

Il ne faut pas oublier que pour certains, le porno peut perturber la sexualité et avoir un impact sur leur comportement même à l’âge adulte.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page