By jeanmarcmorandini.com
Santé

Rachida Dati a affirmé avoir été victime d'un "choc émotionnel" après son altercation avec Elise Lucet ! Quels sont les symptômes ?


0

À la suite de son altercation avec la journaliste Elise Lucet lors de l'émission "Cash investigation" diffusée sur France 2, la députée européenne a fait constater au médecin du Parlement européen son "état indéniable de choc émotionnel".

Dans une lettre adressée à la rédaction de France 2, son avocat Jean-Pierre Mignard affirme : "Ma cliente, choquée, a consulté le médecin du Parlement, qui décrit un indéniable état de choc émotionnel."

Dans l'enquête "Mon président est en voyage d'affaires" de Cash Investigation, Elise Lucet a tenté d'en savoir plus sur les liens entre la députée européenne et Engie (ex-GDF Suez), le leader français du gaz.

Refusant de lui répondre, Rachida Dati a alors répliqué en qualifiant la journaliste de "pauvre fille" en ajoutant que la carrière d'Elise Lucet était "pathétique".

Interviewée ensuite sur Europe 1, la maire du 7e arrondissement de Paris n'a nullement regretté ses propos.

"Je suis libre de mes réactions. Oui, j’ai été très véhémente avec elle, mais quand vous vous faites harceler…

Je suis une élue de la République, c’est très grave de porter des accusations sans preuves.

On m’accuse et après on me dit de me justifier. Mais je n’ai pas à me justifier !"

Concrètement, un "choc émotionnel" appelé aussi "choc post-traumatique", qu'est-ce que c'est ?

Les symptômes se manifestent généralement dans les trois mois qui suivent le déclenchement du dit stress.

Leur durée ou leur intensité peuvent varier d'une personne à l'autre selon la gravité de l'événement et de l'état psychologique qu'il déclenche.

Chez certains, le trouble anxieux peut même apparaître plusieurs mois ou plusieurs années plus tard.
Les psychologues déterminent plusieurs types de réactions au choc post-traumatique classés en trois catégories.

- Flash-back : La personne revit d'abord l'élément stressant ce qui déclenche des cauchemars ou des rappels d'images de l'événement.

Ces rappels peuvent se produire lorsqu'elle se retrouve dans un contexte similaire : en voyant la photographie d'un être cher disparu ou à l'anniversaire de l'agent stressant.

Dans un cas comme dans l'autre, elle connaîtra un sentiment d'inconfort intense.

- Évitement et insensibilité : La personne peut aussi avoir recours à l'évitement ou même à l'insensibilité émotive.

Ces symptômes apparaissent habituellement très tôt suivant l'agent stressant.

Dans le premier scénario, tout sera fait pour éviter de se retrouver dans la même situation, en évitant de conduire par exemple.

L'insensibilité émotive, pour sa part, se traduit par un repli sur soi-même et la fuite des proches. Elle développera généralement un important sentiment de culpabilité.

- Dissociation : Cela veut dire que la personne va complètement revivre l'événement durant quelques minutes voir quelques heures ou même, dans le pire des cas quelques jours.

Cet état se manifeste rarement mais il se produit parfois chez les personnes victimes d'un accident d'avion, qui ont été témoins d'un meurtre ou qui ont été l'objet d'une violente agression mettant leur existence en danger.

- Insomnie, agressivité : Chez certaines personnes affectées par le trouble du choc post-traumatique, les symptômes se traduisent par un changement dans les habitudes de sommeil.

Souffrant d'insomnie et de difficultés à se concentrer, elles peuvent également éprouver de sérieuses difficultés à effectuer certaines activités dans la vie courante : se concentrer au travail, rédiger une lettre ou payer des factures par exemple.

D'autres personnes atteintes deviendront elles, plus agressives. 

Plusieurs causes peuvent générer un choc post-traumatique :  

  • Une agression violente
  • Une catastrophe ou d'un phénomène météorologique dévastateur
  • Un viol, une agression sexuelle, de l'inceste,
  • Un vol avec violence
  • Un accident d'automobile
  • Un écrasement d'avion
  • Le décès d'un être cher

Les symptômes peuvent apparaître quelques jours, quelques semaines ou quelques mois après l'événement stressant et ils peuvent durer plusieurs mois voir même dans les cas les plus importants, plusieurs années.

Le choc émotionnel est donc à prendre très au sérieux et il est fortement conseillé de se faire aider par un professionnel de la santé.  

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page