By jeanmarcmorandini.com
Santé

Scandale du Mediator : Les laboratoires Servier devant la justice, le Dr Irène Franchon et les victimes "s'étonnent de l'impunité du labo".


0

La justice civile a examiné jeudi 10 septembre, deux demandes d'indemnisation de deux patients à qui la prise de Mediator a laissé des séquelles irréversibles.

En effet, les laboratoires Servier doivent beaucoup d'argent.

L'affaire du Médiator a éclaté il y a près de 5 ans grâce au Dr Irène Franchon, pneumologue.

Ce médicament coupe faim a été utilisé pendant plus de 30 ans.

D'abord prescrit contre l'excès de graisses dans le sang puis comme traitement adjuvant pour les diabétiques en surpoids.

Il a été utilisé par 5 millions de personnes et a été retiré du marché français en novembre 2009.

Il est à l'origine de graves lésions des valves cardiaques et pourrait être responsable de 2100 décès.

Aujourd’hui il y a encore des patients en sursis qui attendent leur indemnisation, mais à ce jour, aucune victime n'a été indemnisée de manière définitive par la voie de la justice.

Des décisions sont donc très attendues par les milliers de victimes.

Le Dr Irène Franchon grâce à qui le scandale a éclaté, était interviewée sur Europe1 dans le Grand Direct de la Santé.

Elle déclare que le « discours de Servier n’a pas évolué, et que le labo utilise la manipulation et les mensonges pour sauver ses intérêts »

elle s’étonne également de "l'impunité du laboratoire" et qu'il soit « toujours debout malgré qu’il enfume les autorités de santé et la justice tout en mentant aux victimes et à l’état… »

Elle ajoute également que les laboratoires Servier étaient au courant de la dangerosité du Médiator mais qu’ils ont consciemment mis sur le marché ce médicament.

Elle interpelle les autorités et les citoyens afin que Servier reconnaisse ses responsabilités et indemnise enfin les victimes.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page