By jeanmarcmorandini.com
Santé

Le choléra provoque la mort de plusieurs personnes en Irak dans des populations sans accès à l'eau potable


0

Quatre personnes sont mortes du choléra à l'ouest de Bagdad, dans une zone où vivent des populations déplacées sans accès à l'eau potable.

Le ministère de la Santé soupçonne fortement que la mort de ces personnes dans la zone d'Abou Ghraib, près de la capitale irakienne, soit la conséquence d'une épidémie de choléra détectée une semaine auparavant même si le résultat définitif des tests n'est pas encore connu.

"La semaine dernière, nous avons signalé 12 cas de choléra à Abou Ghraib et à Najaf", ville sainte chiite au sud de la capitale, a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé, Rifaq Al-Araji.

"Depuis, d'autres cas sont apparus à Abou Ghraib à cause de l'eau qui n'est pas potable", a-t-il dit.

"Certaines personnes boivent directement du fleuve (l'Euphrate) et des puits. L'eau y est polluée à cause des niveaux trop bas", a expliqué M. Al-Araji.

Photo d'archives: Malade du choléra à Haiti

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page