By jeanmarcmorandini.com
Santé

Une chaîne de télé va diffuser pour la première fois en direct une opération du cerveau. Voici ce que l’on va voir !


0

C’est une information révélée dans le magazine Time et c’est une première !

Après les séries américaines sur la médecine, une chaine de télévision va diffuser en direct et pendant deux heures une opération du cerveau sur un patient éveillé…

L'événement sera diffusé sur la chaine National Geographic.

Cette émission ira beaucoup plus loin que les séries télé que nous connaissons tous comme Greys Anatomy ou Urgences.

Là c'est sans fiction, la chaine va filmer en direct une opération du cerveau le 25 octobre prochain lors d’une émission spéciale, qui va durer 2h, avec deux caméras classiques dans le bloc plus de nombreuses caméras robots disposés sur les instruments chirurgicaux.

L’opération aura pour objectif de traiter les tremblements dans la maladie de Parkinson…

Il s’agit de la stimulation cérébrale profonde.

Pendant l'opération, le patient dont l’identité n’a pas été révélée, sera réveillé, ce qui permettra au chirurgien de savoir à chaque stade de l'intervention s’il a atteint la bonne zone du cerveau en discutant avec le patient et pour détecter la source de ses tremblements.

Cela fait une quinzaine d'année que des personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent bénéficier d'implants d'électrodes dans le cerveau.

Néanmoins, cette intervention est toujours un vrai défi pour le patient qui doit rester éveillé.

L'objectif de filmer une telle opération c'est de démystifier une telle chirurgie.

" En partenariat avec National Geographic et Mental Floss, deux marques incroyables avec une passion pour explorer la science, nous espérons démystifier la chirurgie du cerveau, ce qui diminue la peur et la stigmatisation de cette opération " a déclaré le Dr Miller, qui réalisera l’opération à The Hollywood Reporter tout en ajoutant " Nous espérons que cette diffusion en direct d'une chirurgie de la stimulation cérébrale profonde va éduquer les téléspectateurs et d'offrir un regard approfondi sur cette chirurgie de pointe. "

Interrogé sur Europe1 dans le Grand Direct de la Santé, le Pr Jean REGIS, Chef du service de Neurochirurgie Fonctionnelle de l’Hôpital de La Timone à Marseille explique que « cette opération est couramment pratiquée en France pour les malades de la maladie de Parkinson ».

Il ajoute également que « cette intervention nécessite de faire un tout petit trou dans le crâne d’un ou deux millimètres, sous anesthésie locale pour y introduire une électrode très fine... Comme toutes opérations dans le cerveau il y a des risques, mais ils sont très rares, de 1 à 2% de risques majeurs et d’hématomes »

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page