By jeanmarcmorandini.com
Santé

L'étrange question posée aux donneurs de sang sur un séjour récent dans le Gard, l’Hérault ou les Bouches-du-Rhône


0

Avant chaque don, on le sait, un médecin s’assure que vous pouvez donner votre sang sans conséquence pour vous, ni pour les personnes qui vont recevoir les produits issus de ce don.

Il vous faut répondre à un questionnaire à propos de vos antécédants médicaux et de votre état de santé.

Depuis quelques jours, vous pouvez être étonné quand on vous demande également si vous avez séjourné dans le mois qui précède dans les départements du Gard, de l’Hérault ou des Bouches-du-Rhône…

Des donneurs qui en répondant par l’affirmative se voyaient refuser leur don.

Et ce, par “principe de précaution” vis-à-vis du West Niel Virus dont un cas a été signalé à Nîmes.

En effet, comme nous l’a confirmé l’Etablissement Français du Sang à Valence, cette mesure est effective depuis le 10 octobre pour une période de 28 jours.

« Ce virus qui provoque un syndrome grippal est détecté dans certains pays de juin à novembre, cette fois c’est sur toute la France que le principe de précaution s’applique après le cas signalé dans le Gard » précise le Dr Sabine Alleysson, responsable des collectes à l’EFS Valence.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page