By jeanmarcmorandini.com
Santé

Pour la première fois depuis 7 ans, la chanteuse Rika Zaraï revient en direct sur son AVC qui a bouleversé sa vie.


0

A l’occasion de la semaine de prévention contre l’AVC Jean-Marc Morandini a reçu la chanteuse Rika Zaraï.

Sept ans après avoir été victime d'un AVC (accident vasculaire cérébral), Rika Zaraï a accepté de parler pour la première fois et de s'exprimer en direct à 11h dans le Grand Direct de la santé sur Europe 1 .

La chanteuse est revenue sur la soirée du 3 juin 2008 qui a bouleversé sa vie.

Aujourd'hui âgée de 77 ans, Rika Zaraï « sort pour la première fois après sept ans ».

Elle se souvient parfaitement de cette terrible soirée.

Elle raconte : " Je m'effondre comme un morceau de chiffon, sur moi-même ".

" Je regardais la télé, et j'étais un peu engourdie. Je me suis demandé ce qui se passait ", raconte Rika Zaraï qui se souvient que les muscles de son visage commençaient à s'affaisser.

C'est un signe de paralysie faciale et d'AVC.

Rika Zaraï est alors emmenée en urgence à l'hôpital.

"C'était terrifiant ".

Rika Zaraï comprend qu'elle a le visage " déformé " en entendant la conversation de deux jeunes internes, à l'hôpital.

" Tu sais, elle était tellement belle ", entend-elle.

Une phrase qui résonne atrocement à ses oreilles.

" C'est à ce moment-là que j'ai compris ", explique la chanteuse, terrifiée à l'idée de garder ce visage pour toujours.

Elle pense qu'elle va rester dans cet état toute sa vie.

Paralysée du côté gauche, Rika Zaraï a du mal à parler.

Elle prend alors des cours avec un orthophoniste et la chanteuse retrouve l'usage de la parole en deux semaines, grâce à " l'envie de communiquer avec les autres ".

Aujourd'hui, sa vision de la vie a " complètement" changé .

Elle va plus vite à l'essentiel, explique-t-elle mais elle avoue penser plus souvent à la mort.

Regardez son témoignage bouleversant :


Rika Zaraï sur son AVC : "C'était terrifiant" par Europe1fr

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page