By jeanmarcmorandini.com
Santé

Des vidéos peuvent désormais remplacer l'anesthésie en radiothérapie‏!


5

Le service de radiothérapie oncologique des Cliniques universitaires Saint-Luc a trouvé une alternative à l'anesthésie et aux anxiolytiques lors des traitements par rayonnement pour les enfants : la projection d'un film ou d'un dessin animé. 

La radiothérapie "consiste à diriger des rayons ionisants sur une tumeur, afin de détruire les cellules cancéreuses", rappellent les Cliniques universitaires Saint-Luc. 

Durant l'opération, qui dure environ 30 minutes, l'enfant devait rester immobile. Alors on pratiquait des anesthésies générales ou la prise d'anxiolytiques pour les patients adultes.
Un traitement comporte en moyenne trente séances de radiothérapie. Confronté à une maman qui souhaitait éviter à son enfant cancéreux autant d'anesthésies, le service de radiothérapie oncologique des Cliniques universitaires Saint-Luc a eu l'idée de diffuser des vidéos pendant les séances. 
"Théoriquement, nous aurions pu imaginer de placer un écran de télévision devant le patient. Cette solution simple ne peut pourtant pas être mise en pratique car rien ne peut se trouver dans le passage des faisceaux d'irradiation", explique Philippe Humblet, un technologue du service à l'origine du projet. 

Les séances se passent sans difficulté dans ce service où plus de vingt patients, dont une moitié d'enfants, ont déjà testé le mécanisme avec succès, d'après les Cliniques universitaires Saint-Luc.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page