By jeanmarcmorandini.com
Régime

Serena Williams: "Un régime sain, c’est très important. Le sucre, c’est le diable, même si c’est bon !"


0

Ce n'est plus à prouver, le sucre c'est l'ennemi qu'il faut traquer dans notre alimentation. Il est d'ailleurs responsable de nombreuses maladies telles que le diabète ou encore l' obésité. Il se cache dans de nombreux aliments, gâteaux, friandises, soda mais aussi dans les plats préparés, le pain ou encore dans les céréales.

Une équipe de scientifiques de l'université de San Francisco en Californie a cherché à savoir quels bénéfices nous pourrions tirer d'un arrêt programmé du sucre. Et leurs conclusions, publiées dans la revue Obesity, sont sans appel. Rapidement, les cobayes ont vu leur santé s'améliorer. Leur tension et leur cholestérol avaient tout deux baissé de façon très conséquente et leurs fonctions hépatiques étaient beaucoup plus performantes. Leur taux de glucose avait chuté de 5 points et leur production d'insuline était réduite d'un tiers. Le taux de sucre dans leur alimentation est ainsi passé en moyenne de 28 à 10% après seulement 9 jours à ce régime.

La joueuse de tennis Serena Williams s'était confiée au magazine Hello! « Le diable »… C’est comme ça que la joueuse de tennis appelle le sucre ! La championne de tennis se doit d'avoir une hygiène de vie irréprochable pour assurer sur le court. La joueuse surveille son régime de près : « Un régime sain, c’est très important. Le sucre, c’est le diable, même si c’est bon. J’adore le sucre, malheureusement, mais je sais que ce n’est pas bon pour moi, a-t-elle dit au magazine anglais Hello!. Les haricots sont une base importante pour moi, qu’il s’agisse de haricots rouges, de cornille ou de niébés. Ils sont très importants parce qu’ils contiennent des protéines et des glucides. Je ne mange plus de viande rouge depuis plus de dix ans. J’ai décidé de ne plus en manger. Et je ne bois pas de café. » À 33 ans, elle se réjouit que son corps lui permette encore d’affronter de jeunes joueuses. « Oui, je pense, a-t-elle répondu quand on lui a demandé si son corps tenait toujours en compétition. Je me sens une nouvelle jeunesse. J’y pensais l’autre jour, en m’échauffant sur le court, je me disais que je me sentais pas si mal. Et ça, c’est vraiment cool. »

 Ainsi, évitez de consommer sodas et autre plats tout préparés pour lesquels vous ne pouvez pas contrôler la quantité de sucre qu'ils contiennent. Privilégiez les fruits pour le dessert et pour les en-cas et enfin gardez les petites douceurs pour des occasions spéciales. 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page