By jeanmarcmorandini.com
Santé

Pamela Anderson, débarrassée de l'hépatite C après 16 ans de traitement !


0

Pamela Anderson luttait depuis 16 ans contre une hépatite C. L'ex star de la série Alerte à Malibu donne de l'espoir à des millions de gens atteints par cette maladie  qui peut entraîner des cirrhoses et des cancers du foie. L'actrice avait expliqué avoir contracté la maaldie après le partage d'une aiguille de tatouage avec son ancien mari Tommy Lee.

''Je suis guérie ! L'hépatite C, c'est fini. Merci. Dieu soit loué. Je prie pour que toute personne qui a une hépatite C puisse avoir ce traitement. Celui-ci devrait bientôt être plus accessible. Je sais que parfois c'est difficile d'avoir accès aux soins. Ne perdez pas espoir. Ça a marché pour moi'', a-t-elle écrit sur Instagram où elle a posté une photo d'elle entièrement nue.

Un nouveau traitement l'a débarrassée du virus de l'hépatite C, dont elle était porteuse depuis le tout début des années 2000. Entre 150 et 200 millions de personnes dans le monde souffrent de cette maladie, qui peut entraîner de la fatigue, des nausées et une cirrhose du foie. A terme, certains patients doivent d'ailleurs se faire transplanter un nouveau foie. Plus tôt cette année, l'actrice révélait qu'elle prenait ce traitement et commençait à guérir. "Je prends des médicaments pour le moment, ils ont trouvé un remède, avait-elle déclaré à 'Watch Wath Happens Live' en septembre. "J'en suis à la moitié et le 1er novembre, je devrais être guérie. J'ai 98% de chances (…) Il y a seize ans, on m'avait présenté l'hépatite C comme une condamnation à mort. Je pense que cela a vraiment affecté ma confiance en moi. Même si je me suis toujours montrée sûre de moi à l'extérieur, il y avait toujours ce nuage noir qui planait au-dessus de moi." 

Chaque année en France, 5 000 nouvelles personnes sont contaminées par le virus de l'hépatite C. Toxicomanie, transfusion avant 1990, tatouage, piercing, soins à l'étranger.  Une simple prise de sang permet de rechercher des anticorps témoins d'une infection avec le virus de l'hépatite C. Attention, un test positif devra être confirmé par une seconde prise de sang. Prescrit par un médecin, ce test est remboursé à 100 % par la Sécurité Sociale. Les Centres de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) dispensent également gratuitement ce type de test sans avance de frais.

Pour vous renseigner, vous pouvez appeler au 0 800 845 800, le numéro vert de "Hépatites infos services" . Ce service pourra vous donner des conseils de prévention, de soutien et d'orientation.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page