By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Étude: 569 conversations érotiques ont été rapportées en ligne


0

Une étude australienne réalisée par Peter Jonason s'est intéressée au langage érotique utilisé par les couples . 569 conversations ont été étudiées. La recherche a été publiée dans une revue académique spécialisée en sexologie, Archives of Sexual Behavior. 

D'après une étude australienne, et son équipe, 92% des participants aiment parler pendant l'amour.

Selon les résultats, il existe des échanges "mutualistes", utilisés pour partager le plaisir avec l'autre, et des échanges "individualistes", centrés sur soi-même.

Dans la première étude, 569 conversations érotiques ont été rapportées en ligne. Les chercheurs en ont tiré huit thèmes principaux : la domination sexuelle ("prends-la", "es-tu mon esclave sexuel ?") ; la soumission sexuelle ("fais-moi ce que tu veux") ; la possession sexuelle ("tu es à moi") ; les fantasmes ("j'imagine que des gens nous regardent") ; les conseils pour guider ("va plus vite/plus fort",…) ; le renforcement positif ("tu es tellement bonne à ça", "j'aime ton odeur") ; les liens intimes ("je t'aime", "chéri",…) ; les appels réflexes ("Oui", "oh mon Dieu !").

Les quatre premiers font partie des échanges "individualistes" tandis que les quatre autres sont définis comme des échanges "mutualistes". Ces derniers seraient les préférés des amoureux et apporteraient également plus de jouissance.

Hommes-femmes : un vocabulaire différent ?

Les femmes préfèrent les mots axés sur l'intimité et la soumission et elles y prennent plus de plaisir que les hommes.

Les femmes seraient par ailleurs excitées de prononcer des mots crus liés à la soumission et aiment entendre des messages de domination. Ç'est le contraire pour les hommes. Le mot "chatte" est toujours tabou qui excite pourtant la gent masculine.

"Les stéréotypes liés au genre semblent exister jusque dans le langage érotique et selon les auteurs, les amants ont sans doute appris à dire ce que l'autre sexe attend et le plaisir de leur partenaire leur donne du plaisir"

Etude source :  An Examination of the Nature of Erotic Talk . Jonason PK. Arch Sex Behav Sep 9. DOI 10.1007/s10508-015-0585-2

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page