By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Certaines femmes préfèrent faire l’amour la lumière éteinte et c'est pas cool !


0

Le site Medisite a interrogé les hommes sur leurs pires expériences sexuelles. ces derniers se sont longuement épanchés sur les ratés d'actes sexuelles vécus avec leurs partenaires féminines. Le médecin sexologue Albert Barbaro A DÉCRYPTÉ LES DIRES DE CES MESSIEURS. 

Certaines femmes refusent qu’un homme éjacule à l’intérieur de leur vagin: “Il n’y a rien de plus frustrant pour moi qu’une fille qui me demande de me retirer et de terminer à l’extérieur ”, explique Dominique 33 ans, père de famille. L’avis du sexologue : “Pour l’homme ressentir l’extase à l’intérieur de sa partenaire est un plaisir différent de celui de la masturbation. Si au moment fatidique une femme lui demande de se retirer alors cela casse le rythme pendant la montée de son plaisir”, indique Albert Barbaro, médecin sexologue. 

Les hommes adorent la masturbation mais ils sont très souvent déçus. “ Très souvent la fille ne sait pas comment y faire, soit elle est trop lente et le plaisir ne monte pas, soit elle est trop vive et j’ai l’impression qu’elle va m’arracher la peau”, raconte Peter, 27 ans, en couple.  “Il n’y a rien de mal à cela même en étant en couple certains continuent de se masturber car c’est un plaisir différent. On sait mieux ce qui est bon pour soi. Lorsqu’on est deux il faut savoir échanger et guider sa partenaire en lui prenant la main, par exemple. Attention à ce qu’elle ne se vexe pas ou ne sente pas "objetisée" tout de même", affirme le spécialiste.

Certaines femmes préfèrent faire l’amour la lumière éteinte et c'est pas cool ! "J’aime pouvoir regarder ma partenaire et profiter de ses formes cela participe à la montée de l’excitation", explique Dominique 33 ans. "Si la femme réagit surtout aux mots et à l’ambiance, pour l’homme l’excitation est essentiellement visuelle. Cela explique pourquoi ce sont eux qui consomment le plus de films à caractère pornographiques.Voir comment leur partenaire réagit aux caresses et les sensations qu’elles leur procurent fait aussi partie de l'excitation."

En ce qui concerne le langage il est préférable de rester classe pendant une relation sexuelle car ils détestent la vulgarité :"Lorsqu’une fille est vulgaire elle perd de sa féminité ça me coupe totalement l’excitation. Je suis obnubilé par le fait qu’elle en fasse trop tout sonne faux, relate Peter, 27 ans. Dans les films, les filles sont des condensés de tous les fantasmes masculins mais à l’extrême ce n’est pas ce que j’attends de la part de ma petite amie." "Tous les hommes ne détestent pas ça, cela dépend de la culture et de la personnalité de la personne qui reçoit cette attitude " renchérit le docteur. 

Sachez qu'allez lui titiller l'anus n'est pas forcément une bonne idée. "Jamais je ne laisserais une fille toucher à cette partie de mon intimité cela me dégoute et j’aurais l’impression de perdre ma virilité", a déclaré l’un d’eux. "Certains aiment et d’autres non. Cela dépend de la façon dont on a érotisé cette zone. La plupart des gens assimilent la pratique du sexe anal à l’homosexualité. Si une femme se lance dans ce genre de stimulation et que son partenaire pense de cette façon son plaisir risque de chuter d’un coup. En revanche, si intellectuellement on a éduqué sa sexualité de façon à considérer cette zone comme potentiellement érogène elle peut apporter du plaisir."

Enfin, la fellation, ils ne s'en plaignent point. "En général, peut importe la façon dont elle s’y prend j’apprécie énormément la fellation”, commente Peter, 27 ans." La petite gâterie est l’un des préliminaires préférés des hommes, mais il y a tout de même une erreur à ne pas commettre. Ce qu’ils détestent : "La seule chose que l’ont redoute à ce moment c’est un coup de dent trop vigoureux ou alors que ça râpe contre le pénis, cela n’a rien de plaisant", détaille notre interlocuteur."Evidemment très peu d’hommes détestent la fellation, la seule peur qui reste dans l’imaginaire est celle de la douleur." conclut le spécialiste.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page