By jeanmarcmorandini.com
Santé

La justice australienne retire le Nurofen de la vente pour publicité mensongère


0

Selon un c ommuniqué , la justice australienne a ordonné au géant britannique des médicaments Reckitt Benckiser de retirer des étalages certaines boîtes de son antidouleur Nurofen, pour cause de publicité mensongère.

La Commission australienne de la concurrence et la consommation (ACCC) avait saisi la justice en mars en dénonçant le fait que le Nurofen se vende a des prix différents sous différents conditionnements selon le type de problèmes traité, alors que son principe actif était toujours le même.
La cour fédérale australienne a estimé qu'en conditionnant le Nurofen sous différents emballages contenant tous le même ingrédient, 342 milligrammes de lysine d 'ibuprofène le consommateur étiat induit en erreur. 
Elle a ordonné le retrait sous trois mois de boîtes de Nurofen qui étaient vendues comme traitant particulièrement le dos, la migraine, ou encore les douleurs liées aux règles. La direction de Nurofen en Australie n'a pas pu être contactée dans l'immédiat. Mais dans un communiqué, l'ACCC affirme que Reckitt Benckiser a reconnu sa faute et pris acte de la décision de justice "précisant qu'il ne cherchait pas à tromper les consommateurs." "Les différentes gammes Nurofen ont été élaborées avec l'intention d'aider les consommateurs en particulier dans les grandes surfaces où il n'y a pas de professionnel de la santé pour aider la prise de décision", a ajouté un porte-parole de la marque Nurofen dans un communiqué.

La cour fédérale a également condamné Reckitt Benckiser à prendre en charge les frais de justice de l'ACCC et la publication de cette décision. Une audience ultérieure devra encore fixer le montant de l'amende infligée au groupe britannique.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page