By jeanmarcmorandini.com
Santé

Avant de mourir d'un cancer du sein, Heather McManamy a écrit des lettres pour accompagner sa fille tout au long de sa vie


0

Heather McManamy était une maman de 35 ans qui souffrait d'un cancer du sein.  Après plusieurs interventions chirurgicales et des traitements de chimiothérapie, le cancer s'est propagé dans son foie et les os.  Déclarée en phase terminale en août 2014, elle avait eu l'idée d'écrire des lettres à sa fille qui devront lui être remises à chaque moment important: sa cérémonie de diplôme, l'obtention de son permis de conduire, son mariage, son premier bébé, etc. 

Heather avait expliqué qu'il s'agissait d'un acte éprouvant mais également thérapeutique car cela lui donnait un sentiment de contrôle. "C'était difficile. Après avoir eu fini, j'ai regardé la pile de lettres, c'était la représentation physique de tout ce que j'allais manquer", a-t-elle indiqué à WPXI. "La plupart des gens meurent et puis c'est tout. Moi, j'ai reçu un cadeau, j'ai eu le temps de préparer, de tout faire pour rendre la vie plus facile à ma famille", avait-t-elle confié à Buzzfeed.

En partageant son histoire, elle avait essayé de faire passer un message d'amour: celui de prendre conscience que la vie est fragile. Elle nous encourageait d'ailleurs à écrire "une carte ou deux" à tous ceux que l'on aime.

Cette semaine, Heather a poussé son dernier soupir et a tenu à publier un dernier message pour ses proches sur Facebook, via son mari, Jeff.  "J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle", écrit Heather. "La mauvaise nouvelle, c'est que je suis morte, apparemment. La bonne, c'est que si vous lisez ceci, vous ne l'êtes probablement pas." Drôle et positive, Heather encourage ses amis à célébrer la vie depuis l'au-delà. "Faites-moi plaisir et allez boire des coups dans un bar, dansez comme des fous, faites la fête!" Elle jure qu'elle n'a aucun regret et qu'elle a apprécié chaque seconde passée avec son mari et sa fille. "Et je me réjouis de venir vous hanter, alors à plus tard."

Elle a poursuivi en disant "qu'elle était heureuse pour les gens qui trouvent dans la religion du réconfort mais a voulu souligner que sa famille n'était pas religieuse, et qu'elle espérait que personne ne l'impose à sa fille !

Elle a aussi souhaité que personne ne dise à Brianna (ndlr: sa fille )que sa maman est dans le ciel, pas seulement parce que ce serait aller à l'encontre de la façon dont ils l'ont élevée, mais parce qu'elle craignait que ce ne serait pas réellement lui apporter du réconfort.

 "Brianna sait combien je l'aime et combien je suis et serai fière d'elle.  En réalité, j'ai fait tout mon possible pour être ici avec elle, car il n'y a nulle part, nulle part où je préfère être qu'avec elle et Jeff.... Parce que je n'aime rien de plus, que d'être sa maman. Rien. Chaque moment avec elle était un bonheur que je ne pouvais même pas imaginer jusqu'à ce qu'elle vienne au monde ».

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page