By jeanmarcmorandini.com
Régime

Le régime Okinawa qui permet de maigrir sans souffrir


0

L’île d’Okinawa est réputée pour sa concentration de centenaires et super-centenaires. Sur sa plage en arrivant, on peut lire sur un rocher cette inscription gravée : "A 70 ans, vous n'êtes qu'un enfant, à 80, vous êtes à peine un adolescent, et à 90 ans, si les ancêtres vous invitent au paradis, demandez leur d'attendre jusqu'à 100 ans, âge auquel vous reconsidérerez la question"... comme quoi, les centenaires font vraiment parti du quotidien des habitants d'Okinawa.

En plus de vieillir, la population ne connaît pas les problèmes de santé liées à l’âge ou à une mauvaise hygiène alimentaire.

Voici quelques règles à suivre si vous souhaitez affiner votre silhouette et prendre un coup de jeune !

Le régime Okinawa est un régime semi-végétarien faible en matières grasses (moins de 25 % des calories totales).  Il repose essentiellement sur une alimentation variée et savoureuse, peu calorique et très riche en nutriments protecteurs : antioxydants, sels minéraux et acides gras oméga 3.

les okinawaïens ne consomment que très peu de viande et de produits laitiers. Ils privilégient les protéines d’origine végétale comme le soja et le poisson de préférence gras. S'il est bien suivi, il entraîne une véritable perte de poids qui s'inscrira dans la durée.

Contenant des fibres et beaucoup de protéines, il procure la satiété même si l'on consomme moins de calories.  Il est aussi très pauvre en sucre et très peu porté sur les desserts.

Les okinawaïens consomment en moyenne trois fois moins de sucre que les occidentaux. Au même titre que les légumes, les algues font partie intégrante du régime okinawaïen et accompagnent chaque repas, en soupe ou en salade. Parmi les plus courantes, le nori (notamment utilisé pour les maki-sushis), le kombu et le wakamé (que l’on retrouve souvent dans les soupes au miso). Les okinawaïens consomment au minimum 7 fruits et légumes par jour, de préférence crus, ou en favorisant les cuissons douces pour préserver les vitamines et minéraux

L’Organisation Mondiale de la Santé a révélé ce que l’on appelle le « paradoxe du calcium ». Les Scandinaves, les Américains et les Finlandais qui sont les plus gros consommateurs de lait, sont aussi les peuples les plus touchés par l’ostéoporose. A l’inverse, au Japon où l’on ne mange que très peu ou pas de lait, de fromage et de yaourt, l’ostéoporose est quasi inexistante.

L'expression ishokudogen signifie que tout aliment est une forme de médecine, ou encore nuchigusui, en japonais 命の薬 (inochi no kusuri) que l'on peut traduire par « médicament de la vie ».

Mais au-delà de l'alimentation, il faut évoquer la philosophie Okinawa : une propension à rester en mouvement, une perception très positive du monde et de la vie.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page