By jeanmarcmorandini.com
Santé

Toucher rectal, émasculation, les grands moments de solitude vécus par les médecins...


0

Le Quotidien des Médecins a recueilli quelques anecdotes drôles, insolites, parfois graves racontées par des docteurs . Le site publie leurs témoignages lorsqu'ils sont confrontés à une situation embarrassante en consultation, face à un patient. Morandinisanté a sélectionné quelques passages.



 Jeune médecin installé après quelques années de remplacement, je n'étais pas forcément très à l'aise dans toutes les situations (d'ailleurs toujours pas). J'avais décidé de faire un toucher rectal à un patient âgé. Je lui ai demandé se s'allonger sur la table d'examen après s'être déshabillé. Je me suis retourné pour enfiler mes gants tout en lui expliquant « qu'on allait mettre un doigt dans le derrière », phrase un peu idiote il est vrai. Revenu vers lui et allant effectuer le dit geste, je l'ai trouvé un doigt dans son rectum, me demandant : « Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ? »... Moment de solitude, entre gêne et retenue de rire. Dr R. S. 

Un moment pas coton du tout Je suis au service de prélèvement dans un laboratoire d'analyses médicales, je prélève toujours du même côté, j'installe le patient, j'arrive pour le prélever, je veux mettre le garrot et, là, catastrophe, le patient est manchot. Je m'excuse platement, je fais le tour du fauteuil avec mon tabouret à roulettes, je le prélève du bon côté, tout se passe très bien et je lui demande : « Pouvez-vous tenir le coton s'il vous plaît et, là, il ne me répond toujours pas ! Au secours, grand moment de solitude ! Dr C.

En 1978, un de mes patients, mis en confiance au bout de plusieurs consultations de dermato-vénérologie, me pose, angoissé, la question suivante : « Que dois-je faire, docteur, ma copine n'accepte de m'épouser que si je me fais émasculer. » Ma surprise passée, j'ai le bon réflexe de lui répondre : « Mon pauvre ami, imaginez une seconde qu'elle change ensuite d'avis ! » J'ose espérer que mon conseil a éclairé sa conduite. Dr Pierre Sirieix

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page