By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les collègues de Sandrine lui ont légué 213 jours de congé pour qu'elle puisse s'occuper de son fils malade: un beau cadeau de Noël !


0

Noah, 9 ans, est atteint d'une tumeur au cerveau. Pour s'occuper de lui, sa maman a reçu un cadeau de Noël inespéré de la part de ses collègues de travail.

Ils lui ont légué 213 jours de congé pour qu'elle puisse s'occuper de son fils malade car en France, la loi Mathys permet, dans des circonstances précises, de faire don de ses jours de congé relate Ouest-France .

Depuis la mort du père de ses trois enfants, en 2007, elle élève seule les deux faux jumeaux de 13 ans, Enzo et Léa, et le petit dernier, Noah, suivi depuis le 25 juin par l'hôpital Sud de Rennes, pour une méchante tumeur au cerveau. « Au départ, le médecin a pensé à une allergie ou à une sinusite, mais comme Noah était toujours fatigué, qu'il avait des saignements de nez, il nous a envoyés faire un scanner, aux urgences de l'hôpital de Mayenne », indique la maman.

"Deux cent treize jours! Quand la secrétaire me l'a annoncé, au téléphone, je lui ai fait répéter plusieurs fois. Je n'y croyais pas... Surtout que c'est toute la société qui a donné: les ouvriers de tous les ateliers, les gens des bureaux, les adjoints, les chefs, le directeur...", ajoute la mère. 

En arrêt maladie pendant 90 jours, puis en arrêt de travail durant quinze jours, « avec une perte de salaire de 10% à 15% », la mère de famille de 44 ans risquait de ne plus pouvoir faire face financièrement. C'était sans compter sur le soutien de ses collègues.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page