By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Gonfler son point G pour retrouver l'orgasme vaginal !


0

À l’approche ou après la ménopause, le point G des femmes peut s’atrophier, en raison de la diminution des hormones féminines. Il est plus difficile à stimuler et il devient donc plus délicat d’atteindre l’ orgasme . Des chirurgiens proposent de le gonfler en y injectant soit du collagène ( Initiées Outre-Atlantique par le  Dr Matlock  surnommé le Picasso du vagin,)  prélevé sur la femme elle-même, soit de l’acide hyaluronique. Ces injections vont leur permettre d’atteindre l’orgasme vaginal.

"La principale indication thérapeutique reste le ressenti de la femme : baisse de sensations sexuelles, difficultés orgasmiques, perte de libido." déclare le Dr Benattar à Doctissimo.

Le Dr Benattar a opté l'acide hyaluronique. "Largement utilisé en médecine esthétique et plus récemment contre l'incontinence féminine, ce produit peut être aisément injecté à travers la muqueuse dans la zone érectile autour de l'urètre sous anesthésie locale - application préalable d'un gel.

Outre les précautions d'usage d'hygiène (la patiente se présente notamment épilée), ce geste peut être réalisé en une quinzaine de minutes. L'acide hyaluronique a une durée de vie limitée et n'a donc pas vocation à durer. Le but de ce traitement est de redécouvrir son corps en réactivant la sensibilité prostatique de la femme.

Beaucoup ignorent encore l'orgasme vaginal. Cette amplification permet alors de réveiller cette zone endormie, et donc le réflexe d'orgasme. Une fois cette action initiée, il n'est plus nécessaire d'y recourir périodiquement". Cette intervention coute en moyenne entre 500 et 1000 euros.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page