By jeanmarcmorandini.com
Santé

Paris: Une fausse pharmacienne a escroqué la Sécu de plus d'un million d'euros


0

Il y a trois semaines, une pharmacienne a été condamnée pour avoir rédigé de fausses ordonnances afin de s'enrichir frauduleusement, elle avait falsifié son diplôme  révèle Le Parisien.   Le préjudice pour la Sécurité sociale s'élève à 1,4 million d'euros.  

Marie-Christiane Ho, gérante d'une pharmacie dans le XIe arrondissement de Paris a falsifié des ordonnances en  rajoutant sur une véritable ordonnance un médicament supplémentaire, particulièrement onéreux ou en rédigeant elle-même une liste des traitements sur des ordonnances vierges, dérobées à une dizaine de généralistes et de spécialistes. 

"Elle se servait de l'entête d'ordonnances authentiques pour fabriquer des faux, prescrivant elle-même des traitements lourds allant jusqu'à 5300 euros", indique une source proche du dossier. Face aux enquêteurs, Marie-Christiane Ho jure n'avoir rien à se reprocher. Mais des analyses graphologiques viennent confirmer les accusations.

En novembre dernier, Marie-Christiane Ho a donc été jugée et condamnée à trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis, une peine assortie d'un mandat d'arrêt. Elle ne s'est pas présentée au procès.

Pire, l'Agence régionale de santé a découvert que la pharmacienne exerçait en toute illégalité. 

"La copie de son diplôme transmise à l'ordre des pharmaciens mentionnait qu'il avait été délivré en 1998 par l'université Paris V. Mais la faculté n'a jamais entendu parler d'elle. En réalité, ce document était lui aussi un faux, particulièrement habile, car en tout point similaire à un diplôme authentique", indique un proche de l'affaire au Parisien. 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page