By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Contraception: Les hommes pourront contrôler leur éjaculation grâce à un interrupteur !


0

A l’heure actuelle, l’homme a essentiellement le choix entre deux méthodes de contraception : le préservatif ou la vasectomie (ndlr: consiste à couper ou bloquer les canaux déférents afin de stopper la sortie et la circulation des spermatozoïdes. Problème, cette opération est permanente et le plus souvent irréversible.)

L'Allemand Clemens Bimek, vient donc de mettre au point le Bimek SLV, un dispositif capable de permettre aux hommes de contrôler leur éjaculation ! Ce dernier est installé sur les mêmes canaux pour proposer une action similaire, sauf que la valve permet à la fois d'ouvrir et de fermer les conduits. Le plus intéressant reste donc son caractère réversible.

"Beaucoup de médecins parmi ceux que j'ai consultés ne m'ont pas pris au sérieux. Mais certains m'ont encouragé à continuer, me conseillant et m'aidant avec leur expertise", a expliqué le scientifique au Spiegel. 
Le  Bimek SLV  se présente comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, sous la forme d’un simple interrupteur qui viendra se loger dans le scrotum. Il sera raccordé à une valve placée au niveau du canal déférent. 

En 2009, le chercheur s'est ainsi fait implanter sa propre invention. Aujourd'hui il s'apprête à démarrer un essai clinique sur 25 hommes.  "Le développement parfait, le détail élaboré et la fonctionnalité sur-mesure de la valve de Clemens Bimek représentent un pas impressionnant pour la contraception et devrait être considéré comme une avancée médicale", commente le Dr. Hartwig Bauer, urologue installé à Munich. 

Le Dr Wolfgang Bühmann, porte-parole de la Société des Urologues allemands émet des doutes. Ce dernier affirme que la valve pourrait avoir des effets secondaires négatifs. "Je pense que l'implantation de cette valve pourrait endommager la formation des tissus des canaux déférents" précisant que le parcours des spermatozoïdes serait alors stoppé, même une fois la valve ouverte, causant des problèmes d'infertilité. Le spécialiste a également avancé que la valve pourrait se retrouver bouchée si elle restait trop longtemps fermée. "

Le SLV n'est pas encore officiellement approuvé. Avant que l'appareil ne puisse être vendu aux États-Unis, il doit faire face à des procédures strictes pour obtenir l'approbation de la Food and Drug Administration. 
Bimex espère financer le dispositif à hauteur de 5 millions d'euros (environ 5,5 millions $) selon le Daily Mail.


Contraception: Les hommes pourront contrôler... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page