By jeanmarcmorandini.com
Santé

Être mère de familles nombreuses préserverait du vieillissement


0

Une femme ayant plus enfants est susceptible de ralentir le processus de vieillissement de ses cellules. Des scientifiques de l'université Simon Fraser, au Canada  l'affirment  et indiquent que cela serait une question de télomères, les extrémités des chromosomes qui raccourcissent avec l’âge et le stress. 

Les chercheurs ont étudié les télomères de 75 femmes de communauté rurale du Guatemala.

Au bout de  à 13 ans,  il apparaît que les sujets qui ont eu le plus d’enfants ont aussi conservé des télomères plus longs parce que ces femmes vivaient dans une société où les mères de famille nombreuse reçoivent l’aide de la communauté et sont donc moins sujettes à la fatigue et au stress.

Autre hypothèse, le rôle de l’œstrogène précise   Nepomnaschy Cette hormone secrétée en grande quantité par les femmes enceintes possède, en effet, des vertus anti-oxydantes et pourrait ainsi limiter l’usure des télomères. Toujours est-il qu’avoir beaucoup d’enfants serait plus efficace que le meilleur des antirides.  « Ces résultats contredisent la théorie de l'histoire de la vie, qui prédit que le fait d'avoir un grand nombre d'enfants accélère le vieillissement biologique », a analysé Pablo Nepomnaschy, co-auteur de l'étude. 

« Le ralentissement du rythme de raccourcissement des télomères observé chez les participantes ayant eu beaucoup d'enfants peut s'expliquer par l'augmentation spectaculaire des œstrogènes lors des grossesses », a-t-il ajouté.

Enfin, les chercheurs soulignent dans l'étude  publiée dans la revue  PLOS One , que le vieillissement est un processus complexe et nous avons encore beaucoup à apprendre.

 

 


Être mère de familles nombreuses préserverait... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page