By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les Français se méfient des vaccins: Marisol Touraine lance une concertation citoyenne


0

"Partout dans le monde, les campagnes de vaccination sont de plus en plus confrontées à des personnes qui les retardent ou les refusent pour elles-mêmes ou leur enfant", déplore l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la revue  Vaccine .

 

Depuis plusieurs années, un mouvement de défiance vis-à-vis de la vaccination s'est développé en France de la part des citoyens et des médecins, a reconnu hier Marisol Touraine qui a présenté un plan d'action "pour une rénovation de la politique vaccinale". Le principal objet de ce plan est "de renforcer la confiance", "répondre à toutes les inquiétudes, à toutes les préoccupations" a assuré la ministre de la santé.

Le plan d'action prévoit notamment une "grande concertation citoyenne" sur la vaccination qui pourrait déboucher sur une évolution de la politique vaccinale française, notamment sur les vaccins obligatoires. "Se vacciner, c'est un droit individuel, mais c'est aussi un devoir collectif. Se vacciner, c'est se protéger, mais c'est aussi protéger les autres et en particulier les plus fragiles", a souligné la ministre.

 

Aujourd'hui, 91% des enfants de moins de deux ans sont correctement vaccinés avec le DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite) obligatoire et contre la coqueluche. Mais pour la première fois, la couverture vaccinale des bébés de moins de neuf mois a reculé de 5%. Les parents demandent souvent d'en faire le minimum. "Moi je ne veux pas vacciner mon enfant seuls ceux qui sont obligatoires" indique une maman sur France 3.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, lance donc une concertation citoyenne jusqu'à la fin de l'année. La France pourrait s'aligner sur la majorité des pays européens où l'obligation vaccinale n'existe pas.


Santé : faut-il faire vacciner ses enfants ?

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page