By jeanmarcmorandini.com
Forme

Devenir une star du fitness sur Instagram ? Ce n'est pas si facile !


0

Sarah Koskievic, a raconté sur le site Vic e comment elle a essayé de devenir une star du fitness sur instagram. 

" Sonia Tlev , créatrice du TBC, le Top Body Challenge, comptabilise 700 000 abonnés au compteur. Grâce à leurs conseils, des centaines de filles sont devenues des ambassadrices minces et musclées de l'enthousiasme universel, comptant elles-mêmes des milliers de followers. Elles aussi sont devenues des stars. Des stars d'Internet. Comme ça n'avait pas l'air si compliqué – ça consiste, en, gros, à prendre des photos de soi et manger à peu près bien –, j'ai eu envie de devenir, moi aussi, une célébrité d'Instagram.

Aussi, comme je ne suis pas masochiste, j'ai choisi le TBC de Sonia Tlev, réputé moins éprouvant. Le TBC se compose de 3 séances par semaine : les lundis, mercredis et vendredis. L'idée géniale de Tlev, c'est de dire que seules 30 minutes de sport suffisent pour resculpter votre corps souillé par les excès en seul un trimestre. Durant cette période, les exercices demeurent les mêmes mais, au fil des semaines, ils augmentent en intensité de même qu'en nombre."


Roulette_Fitbitch  est le nom donné à son compte instagram sur lequel elle a  commencé un programme. " J'ai posté une photo de ma première séance de fitness. Celle-ci, autant le reconnaître, n'avait qu'un intérêt modéré puisqu'étant humaine, je n'ai évidemment pas pu perdre 15 kg en 30 minutes. De fait, le « avant/après » n'était pas du tout stupéfiant. Conséquence immédiate : pas le moindre like."

Aussi, pour attirer des fans, elle s'est mise aux hashtags et à la "fitspiration" (contraction des mots "fit", en forme, et "inspiration". "Souvent, le fitspo nous abreuve de phrases motivantes et pas du tout humiliantes ni culpabilisantes de type: "Winners never quit" (les gagnants n'abandonnent jamais) ou "Life is too short to be a lazy loser" (La vie est trop courte pour être un perdant paresseux)", ironise Sarah Koskievic.


"En jetant un rapide coup d'œil sur les hashtags #healthy et #eatclean, j'ai vite compris que les meufs avaient mis la barre très haute. Plus que le foodstagram habituel – cette manie de poster son plat dans le but non avoué de rendre ses followers jaloux –, les fitgirls vouent un culte sans borne et absurde pour les fruits." 

Et d'ajouter: "Quand on est une fitgirl, il faut dessiner des cœurs dans sa pastèque, découper son kiwi en forme d'étoile et sa mangue en rosace".  

 

"Pour être officielle dans le game, j'ai compris que présenter mon assiette pouvait devenir un job à plein-temps. Préparer les repas prenait des plombes. Selon mes notes, au moins deux fois plus que le temps qu'il me fallait pour ingurgiter ledit plat. Comment font ces meufs qui postent tous leurs repas ? Je les soupçonne de n'avoir que ça à foutre. Mais n'est-ce pas, ce n'est que mon avis, issu d'une expérience douloureuse. Durant cette dernière semaine, il m'a fallu peu ou prou 1 h 30 pour finaliser chaque repas. Un temps perdu bêtement et que je ne rattraperais sans doute jamais."

 

Sarah Koskievic n'est finalement jamais devenue une star du fitness sur Instagram, elle a arrêté les entraînements après trois semaines.  


Elle raconte qu'en réalisant cette expérience, elle s'est sentie déprimée, coupable et rejetée par la communauté des fitgirls. "Il est impossible d'être adoubée star du 2.0 en quelques semaines. Le réseau social est impitoyable. De fait, il faut passer par de nombreuses étapes et prouver jour après jour que l'on fait partie du clan", écrit la jeune femme. "Et puis sérieux, qui a besoin de l'aval silencieux d'une communauté de fitgirls que je ne rencontrerai jamais et dont les vies ont l'air à peu près 600 fois mois palpitantes que la mienne?"

 

Et la jeune femme de conclure: "Il semble donc que Lawrence Judd ait vu juste. La minceur et le healthy passent sans doute par le plaisir et l'idée de se faire plaisir. Deux sentiments que je ressens tout autant en mangeant sur mon canapé un pot familial de glace Häagen-Dazs aux noix de macadamia."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page