By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Les hommes préfèrent le sexe lorsqu'il fait froid selon une étude


0

Selon certains scientifiques et contrairement aux idées reçues, l’hiver serait le meilleur moment de l’année pour des galipettes avec votre partenaire.

Selon une étude parue dans le Psychology of Human Sexuality, d'ailleurs, les hommes sont plus enclin à faire l'amour lorsqu'il fait froid. En hiver, la peau est souvent cachée, ce qui rend d'autant plus désirable. 

Dans cette étude, 114 hommes ont été invités à évaluer l'attractivité de plusieurs femmes, au cours de l'année. Les scientifiques ont constaté que les hommes étaient plus réceptifs aux photos de femmes pendant les mois les plus froids.

Tous les trois mois, ils ont été invités à évaluer deux séries de photos. La première série montrait des visages tandis que la seconde des corps habillés. Les chercheurs ont constaté que l'attraction du visage des hommes n'a pas changé tout au long de l'année, cependant leur attirance pour le corps des femmes a augmenté de Décembre à Février. Les hommes qui étaient en couple, ont également signalé un pic dans l'attraction de leurs partenaires au cours de l'hiver.

Le site féminin, a recueilli quelques anecdotes de lecteurs.  Josefa, 32 ans, raconte: " On fait l’amour uniquement au lit.  Contrairement à l’été où on ose se caresser sur la plage ou profiter de la fraîcheur du carrelage de la cuisine…   Et finalement, on ne prend jamais autant de plaisir que sur un matelas hyper confortable." " Sous mes gros pulls en laine, je ne porte pas de soutien-gorge.  

Quand Mourad s’en aperçoit, mon col roulé devient pour lui aussi sexy qu’un cropped top" ajoute Flore, 28 ans.

Magali Croset-Calisto, sexologue, auteur de « Sexo, petit guide de sexologie et des pratiques sexuelles d’aujourd’hui », aux éditions Maxima, parle de l’hiver et du désir sur le site Cosmopolitan. Elle explique pourquoi l’hiver est-il souvent vu comme l’ennemi de la libido. "Avec le froid, le corps se met au ralenti. Cela se traduit par des variations hormonales et une baisse de mélatonine. Tous ces facteurs ont une influence sur la sexualité, mais on peut facilement la déjouer. Car au-delà du mauvais temps, c’est avant tout le manque de vacances et de temps consacré à son couple et à l’amour qui asphyxient le désir. Y a-t-il des choses à éviter  ? Oui, les activités, films ou livres soporifiques. Il faut rester alerte ! Ne pas laisser la monotonie s’installer au lit en attendant que l’hiver passe. Les mauvaises habitudes se mettent vite en place mais se délogent péniblement. Prendre le temps, réveiller les sens engourdis par le mauvais temps, c’est le meilleur moyen de stimuler sa libido."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page