By jeanmarcmorandini.com
Santé

Quels sont les effets des sodas sur notre santé? Voici la réponse !


0

Selon une étude menée par l' American Heart Association , boire des boissons sucrées tous les jours est associée à une augmentation d'un type particulier de graisse corporelle qui peut aboutir au diabète et au risque de maladie cardiovasculaire.

"Il existe des preuves reliant les boissons sucrées avec les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2" a déclaré Caroline S. Fox, MD, MPH, auteur principal de l'étude. 

La graisse viscérale "profonde" se greffe autour d'un certain nombre d'organes internes comme le foie, le pancréas et les intestins.

La graisse viscérale affecte le bon fonctionnement des hormones qui jouent un grand rôle dans la résistance à l'insuline, ce qui peut stimuler le diabète de type 2 et le risque de maladie cardiaque.

L'étude comprend des données concernant 1.003 participants qui ont tous répondu à des questionnaires de nutrition. Leur masse graisseuse a été mesurée en début et fin de recherche par scanner. L'âge moyen des participants était de 45 ans, et près de la moitié était de sexe féminin. 

Pour mesurer la fréquence à laquelle ils buvaient des sodas, on a divisé les sujets en quatre groupes : les non buveurs, les buveurs occasionnels (une fois par mois ou moins d'une fois par semaine), les buveurs habituels (une fois par semaine) et ceux qui buvaient au moins une boisson sucrée par jour.

Les scientifiques ont suivi la consommation de sodas sucrés et light, ces derniers étant souvent présentés comme moins sucrés.

Les chercheurs ont noté que les personnes qui enregistraient l'augmentation la plus basse de graisse abdominale étaient celles qui ne buvaient pas du tout de sodas.

La quantité de graisse augmentait en fonction de la consommation de boissons sucrées. Sans surprise, les personnes qui buvaient quotidiennement des sodas enregistraient l'augmentation la plus conséquente. Sur une période de suivi de six ans, le volume de graisse viscérale a augmenté de: 658 centimètres cubes pour les non-buveurs, 649 centimètres cubes pour les buveurs occasionnels, 707 centimètres cubes pour les buveurs fréquents et 852 centimètres cubes pour ceux qui ont bu une boisson quotidienne.

En revanche, aucun lien n'a été trouvé entre la consommation de sodas light et l'augmentation de graisse abdominale.

Les conclusions de l'étude sont donc sans concession.  Les données de la recherche en cours, soutenue par le gouvernement fédéral ont montré que chez les adultes d'âge moyen, il y avait une corrélation directe entre une plus grande consommation de boissons sucrées et l'augmentation de la graisse viscérale. 

L'État de l'Alabama a le quatrième taux le plus élevé de diabète dans la nation américaine. L'Alabama a aussi le deuxième taux le plus élevé de décès par maladie cardiaque aux États-Unis.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page