By jeanmarcmorandini.com
Santé

La DHEA pourrait réduire les symptômes de la ménopause


0

Si la ménopause survient généralement chez la femme aux alentours de la cinquantaine, elle peut aussi se produire dès 40 ans, et parfois même bien avant. Des bouffées de chaleur, des nuits blanches, des sauts d'humeur, la ménopause peut être à la fois physiquement et émotionnellement épuisante. Pour de nombreuses femmes, les changements hormonaux peuvent entraîner une perte de la libido et des sécheresses vaginales. Ainsi, des chercheurs ont trouvé une alternative hormonale pour les femmes qui ne peuvent ou ne veulent pas utiliser des oestrogènes mais qui souhaitent un confort vaginal: la DHEA !

Selon les résultats d'un essai clinique de phase III publié dans la revue médicale Menopause et relayé par Eurekalert , son utilisation a prouvé son efficacité. Sans traitement hormonal, après la ménopause, l'atrophie des tissus vaginaux provoque une perte des sécrétions et le pH devient plus alcalin, ce qui conduit à l'inconfort pendant les rapports sexuels ainsi qu'à une susceptibilité accrue aux infections vaginales et aux problèmes urinaires pour de nombreuses femmes. En fait, 84% des femmes de cet essai clinique avait une  sécheresse vaginale  modérée à sévère ! 

Pendant cette étude, 157 femmes ont utilisé un placebo et les 325 autres ont utilisé de la DHEA au quotidien via un ovule. Résultat: ils ont fait état d'une amélioration significative après 12 semaines. Les gynécologues ont constaté 86% à 121% d'amélioration pour les sécrétions vaginales et la muqueuse vaginale était moins amincie.

Les lubrifiants sont une alternative non hormonale à l'oestrogène  intravaginale  pour soulager temporairement les douleurs lors des rapports en apportant une lubrification, ils ne peuvent pas corriger les changements physiques que produit la ménopause. "Bien que ce médicament est considéré comme hormonal, le mécanisme semble être principalement local avec des effets secondaires minimes," explique Joann V. Pinkerton de la north american menopause society. 

  "La DHEA intravaginale évite les niveaux d'hormones soulevées qui pourraient stimuler le tissu mammaire ou la muqueuse de l'utérus. Les femmes qui ont été traitées pour ces cancers ont souvent des symptômes vaginaux et ont besoin d'options de traitement sûr et efficace".


La DHEA pourrait réduire les symptômes de la... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page