By jeanmarcmorandini.com
Santé

Londres: Un éthylotest dans un distributeur de préservatifs pour vous empêcher d'avoir des rapports ivres !


0

Pour éviter que l’ivresse n’amène à des « comportements irresponsables », le site de rencontres March a lancé un distributeur de capotes intelligents !

En effet, ce dernier baptisé "Johnny be good"ne vous donnera pas de préservatifs si vous avez trop bu. Il a été placé à l'essai dans un bar à Londres.

L'idée vient d'un sondage effectué par le site de rencontre Match qui a pensé que pour encourager les rapports sexuels safe, il faudra vous priver de protection, si l'analyse de votre haleine révèle que vous êtes ivre.

Cette initiative fait suite aux résultats d’une étude commandée par la société : l'enquête révèle que les internautes (52 pour cent ) sont nombreux à boire de l'alcool avant un rendez-vous amoureux et qu'ils regrettent parfois leurs aventures d'un soir. Ceux-ci indiquent que pour se donner du courage, lors de cette première rencontre, l’alcool les aide surtout lorsqu'il faut se déshabiller (38 pour cent )

Les experts de la santé n'approuvent pourtant pas cette machine.

"C'est important que tout le monde puisse avoir accès aux préservatifs, surtout les individus qui sont sous influence de l'alcool. Si vous empêchez cela, ça peut mener à des comportements dangereux et augmenter les risques de grossesses non désirées et d'infections sexuellement transmissibles", rappelle la conseillère Jane Anderson dans Metro.

L' experte de la santé publique en Angleterre, renchérit à Metro.co.uk: «Il continue à y avoir une augmentation du nombre d'infections sexuellement transmissibles en Angleterre, principalement chez les jeunes et les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.  Il est important que nous encouragions les rapports protégés, assurer à tous l'accès aux préservatifs, surtout si ils sont sous l'influence de l'alcool. En  refusant l'accès aux préservatifs, cela pourrait conduire à des comportements sexuels plus risqués, ce qui augmente le risque de grossesses non désirées et les infections sexuellement transmissibles."

 

 


Londres: Un éthylotest dans un distributeur de... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page