By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les femmes enceintes peuvent manger des oeufs sans crainte, d'après une étude britannique


0

Après 30 ans de mise en garde, les femmes enceintes peuvent manger des oeufs ou dérivés sans crainte, d'après une étude.  Les craintes de contaminations par la salmonelle ont atteint leur sommet à la fin des années 1980, lorsque 2 millions de poulets ont été abattus E n cas de grossesse : elle augmente les risques de fausse-couche ou de naissance prématurée. Elle peut même s’avérer fatale pour les nourrissons ou les personnes âgées.  

Il était donc déconseillé jusque-là aux femmes enceintes britanniques, de manger des oeufs, de la mayonnaise, de la sauce hollandaise ou des mousses maison. 

Une étude menée pendant un an par des scientifiques sous contrat avec le gouvernement a déterminé que le risque de contracter la salmonellose avec des œufs anglais est « très faible ».

On conseille à présent aux femmes enceintes, aux nourrissons et aux personnes âgées de ne consommer que des jaunes d’œufs issus d’élevages portant le sceau du Lion Britannique . « Le groupe de travail arrive à la conclusion qu’il y a eu une réduction massive des risques d’infection microbiologique à la salmonelle au Royaume-Uni via les coquilles d’œufs par rapport à 2001, peut-on lire dans un rapport du Comité consultatif sur la sûreté microbiologique alimentaire du gouvernement britannique. Ce risque très bas signifie que les œufs disposant du sceau du Lion ou ceux produits dans des conditions identiques peuvent être servis crus ou peu cuits à tous les membres de la société, y compris ceux plus vulnérables à ces infections, à domicile comme dans des locaux commerciaux, et notamment les maisons de repos et les hôpitaux. Pour le groupe d’étude, cela est avant tout valable pour les œufs respectant le Code du Lion, qui comprend une série de mesures, notamment : la vaccination, le maintien de la chaîne du froid de la ferme au magasin, des contrôles accrus de la salmonelle, une hygiène de la ferme renforcée, un contrôle accru des rongeurs, des contrôles indépendants, les dates de pontes appliquées sur les œufs et la traçabilité. »

Il est donc toutefois conseillé aux personnes à risque de ne pas consommer d’œufs peu cuits dans les cafés ou restaurants, car il est difficile de s’assurer de leur provenance. 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page