By jeanmarcmorandini.com
Santé

De l'air dans l'oreille pour soigner les migraines?


0

Un souffle d'air dans l'oreille pourrait être une nouvelle façon de lutter contre les migraines . Voilà l'idée derrière un nouvel essai clinique mené aux États-Unis.

Selon le Carrick Institute, en Arizona, infiltrer de l'air dans l'oreille pourrait soigner les migraines. En effet, permet d'accéder au nerf , et en conséquence stopper les signaux de douleurs qui atteignent le cerveau. La théorie est que l'air stimule le nerf  trijumeau dans le tympan, ce qui interrompt les signaux de douleur dans les vaisseaux sanguins qui atteignent la zone du cerveau qui traite la douleur.

À l'aide d'un otoscope, les médecins diffusent de l'air dans l'oreille pendant 20 minutes.

Les scientifiques ont utilisé l'appareil sur 25 personnes souffrant de migraines, qui recevaient une session unique durant une attaque. Ces derniers jaugeaient ensuite de la sévérité de leurs symptômes, avant et après le traitement à base d'air.

«Le mécanisme du traitement proposé peut marcher grâce à une stimulation des nerfs du canal auditif et du tympan, a confié le Dr Andy Dowson, président du conseil médical consultatif de Migraine Action. Lors des migraines, le cerveau est hypersensible et facilement stimulé par les messages du système nerveux sensoriel. Cette technique remettrait les signaux à zéro. Il serait très intéressant de voir où va cette étude.»

En attendant l'option pour les migraineux est peut être d'utiliser  le patch Zecuity,  approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) disponible aux États-Unis. Ce dernier est porté sur le bras ou la cuisse et délivre du umatriptan - un médicament délivré sur ordonnance pour le traitement de la migraine.

Le patch est alimenté par une batterie et permet de déplacer le médicament à travers la peau à l'aide d'un courant électrique, ce qui peut provoquer une légère sensation de picotement ou de (légère) brûlure dans les 30 premières secondes. Zecuity (initialement appelé Zelrix) est activé par simple pression d'un bouton. 

36 millions d'américains souffrent de migraines et ne sont probablement pas étrangers au sumatriptan. Le médicament est déjà disponible sous la forme d'une pilule, spray nasal et injection. Mais la nausée est un effet secondaire fréquent ! P arce que le patch évite de passer par votre système digestif, il peut fournir le même médicament (sur une longue période de temps) sans bouleverser votre transit.

   Bien sûr, Zecuity a ses propres inconvénients. D'une part, les patchs sont à usage unique et jetables. Et dans les essais, environ un quart des participants se plaignait de douleur à l'endroit où la bande était posée. Beaucoup d'autres étaient pas fans de la rougeur qu'il laissait après utilisation. 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page