By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Les hommes sont plus touchés que les femmes par les cancers liés au sexe oral


0

Selon une étude américaine   présentée à la conférence annuelle de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS) réunie ce week-end à Washington et  relayée par l'agence Belga, l es hommes sont deux fois plus touchés que les femmes par les cancers liés au sexe oral, f ellation et cunnilingus inclus.

Près de deux cancers oropharyngés sur trois sont provoqués aux Etats-Unis et dans la plupart des pays occidentaux par une infection par  une infection par un papillomavirus (HPV)   a expliqué Gypsyamber D'Souza, professeur adjointe d'épidémiologie à l'Université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland).

La pratique de la fellation ou du cunnilingus est très répandue et dès le plus jeune âge, la fréquence de nouveaux partenaires est également plus grande.
"Notre étude montre que chez les hommes le risque d'une infection par le HPV s'accroît avec le nombre de leurs partenaires avec qui ils ont eu des relations sexuelles buccales", a expliqué la chercheuse. En revanche chez les femmes, le nombre de récents partenaires n'a pas semblé augmenter le risque d'infection. Ainsi à nombre égal de partenaires, les hommes ont beaucoup plus de risques d'être infectés par des HPV.
Il semblerait que chez les hommes la réponse du système immunitaire soit plus faible ce qui les rend plus vulnérables à une infection.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page