By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Une fellation doit être donnée avec plaisir: Si votre partenaire hésite, voici les conseils d'un sexologue


0

Lorsque le Dr Gérard Leleu parle de fellation et de cunnilingus,il révèle, dans son livre, la beauté, l'amour et le sens de ces caresses exquises qu'on apprend à partager avec l'être que l'on aime le plus au monde. Avec respect et poésie, il propose aux hommes et aux femmes de perfectionner leur art érotique pour le plus grand bonheur de chacun.C 'est une règle d'or : une fellation ne doit jamais être subie par celle qui la pratique mais voulue. "Il ne faut surtout jamais 'forcer' sa partenaire, au risque d'entraîner une perte de confiance et un dégoût durable", affirme le spécialiste.

Environ deux tiers des femmes pratiquent régulièrement la fellation et plus de 80% ont déjà essayé. Mais pour certaines, cet acte est rebutant. "Les femmes qui n'aiment pas ça sont nombreuses, rassure le Dr Leleu. Certaines considèrent le sexe de l'homme comme un organe un peu agressif, d'autres sont dérangées voire dégoûtées par l'odeur ou le goût du sexe et du sperme."  " C'est le minimum de la part de l'homme, insiste le Dr Leleu, car le manque de propreté peut être un frein important à cette pratique : des mauvaises odeurs peuvent par exemple répugner définitivement". Il ne faut donc pas hésiter à reprendre une douche avant le rapport sexuel. Les hommes qui ne sont pas circoncis doivent en particulier penser à bien le retrousser au moment de la toilette, afin qu'il ne reste sur le gland aucun dépôt ou odeur.

"Il faut toujours considérer la fellation comme une caresse que la femme offre à l'homme. Si celle-ci n'aime pas, il doit respecter sa décision. Cependant, ce dégoût peut être dépassé lorsque l'on est amoureuse et il est possible d'apprendre à aimer cette pratique, en y allant progressivement" poursuit le spécialiste. 

"Vous pouvez lui demander dans un premier temps de vous  embrasser  simplement sur le gland ou sur la verge, puis si cela se passe bien, elle pourra ensuite donner des petits coups de langue. Enfin, l'homme peut introduire uniquement le bout du gland entre ses lèvres, doucement et sans s'enfoncer", détaille le sexologue. Ces caresses répétées peuvent s'étaler sur un certain temps et sont un bon moyen de surmonter progressivement les réticences concernant le rapport entre la bouche et le pénis.

Les hommes considèrent la fellation comme la "reine des caresses" mais "cette pratique peut être vécue comme 'agressive' pour la femme, et comme une tentative de l'homme de l'humilier ou d'établir sa domination", note le Dr Leleu. Pour éviter ce sentiment, mieux vaut adopter les bonnes positions pour la fellation et les conseils avant de passer à l'acte. Il faut toujours commencer dans une position où la femme se sentira à l'aise et maîtresse de ses mouvement : par exemple elle au-dessus de l'homme allongé sur le dos mais jamais l'inverse (les positions type homme debout et femme à genou sont à réserver pour la suite, une fois la partenaire familiarisée avec l'acte, si elle le désire). 

Faut-il mettre le sexe de son partenaire en entier dans sa bouche ? "La fellation ne doit pas être considérée comme une pénétration, l'homme doit laisser la femme guider le mouvement et décider de son ampleur, sans chercher à « s'enfoncer » plus profondément", précise le Dr Leleu. "La femme peut mettre ses doigts en anneau à la base du pénis : elle contrôlera ainsi mieux le mouvement et la profondeur de la fellation" conseille le Dr Leleu.

Faut-il avaler ou pas ? Seules 8% des femmes disent aimer avaler le sperme de leur partenaire. C'est d'ailleurs l'un des blocages les plus fréquents par rapport à la fellation. "L'homme doit évidemment la prévenir mais pour ne pas se laisser surprendre, la femme doit aussi être attentive aux prémices de l'éjaculation : un regain de tension dans son sexe, sa respiration s'accélère, il commence à émettre des bruits de plaisirs... A ce moment-là, elle peut sortir le sexe de sa bouche. Dans l'idéal, il faut continuer à le caresser avec la main afin de ne pas bloquer l'éjaculation, car cela peut être très désagréable pour l'homme", conseille le sexologue. La femme peut également déterminer à l'avance si elle aimerait ou non que l'homme éjacule ailleurs, sur ses seins ou son ventre par exemple. "En revanche, peu de femmes apprécient une éjaculation dans les cheveux ou sur le visage, souvent vécue comme dégradante", précise le Dr Leleu.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page