By jeanmarcmorandini.com
Psy

Pourquoi les femmes hétéros aiment bien avoir des amis gays ?


0

Pendant des années, les amitiés entre les femmes hétérosexuelles et les hommes homosexuels ont été un sujet de la culture pop: Livres, émissions de télévision et longs métrages ont tous mis en évidence cette relation unique.

Eric Russell, doctorant en psychologie expérimentale à l’université du Texas, à Arlington, s’interroge depuis des années sur ces relations comme il l'explique sur Slate.com . "En tant que chercheur en psychologie sociale, je me suis souvent demandé: Pourquoi les relations hommes gays et les femmes hétéros fonctionnent si bien? Pourquoi ces dernières sont si attirés par ces hommes ? Et à quel moment ce type de relation naît ?" Au cours de ses recherches,il a  découvert que l'explication la plus intéressante et convaincante était sans doute, plus théorique, à travers le prisme  de l’évolution. 

Plus précisément, p arce que les hommes gais ne peuvent pas s'accoupler avec des femmes, ces dernières ressentent un certain niveau de confort et une étroite amitié peut se développer assez rapidement. Avec les hommes hétérosexuels (qui, par définition, sont sexuellement attirés par les femmes), le processus est plus long parce que les hommes peuvent être aux prises avec leurs propres pulsions sexuelles.

En d'autres termes, parce que les hommes homosexuels sont attirés par leur propre sexe, ils sont une "valeur sûre" pour les femmes, du moins, du point de vue socio-biologique.

Le scientifique avait mené une étude en 2013 publiée dans  Evolutionary Psychology  et étudié le comportement des femmes devant de faux profils facebook de femme hétéro, d'homme hétéro ou gay. On leur a ensuite demandé comment ils seraient susceptibles de faire confiance aux conseils de ces  individus.

Résultats: Lorsqu’on leur montre des profils Facebook de gays, d’hommes hétérosexuels et de femmes hétérosexuelles, les participantes hétérosexuelles accordent plus volontiers un niveau de confiance élevé aux hommes homosexuels.

«Les femmes hétérosexuelles et les hommes homosexuels perçoivent les conseils sur les relations amoureuses qu'ils pourraient se donner réciproquement comme plus fiables que des conseils similaires prodigués par d’autres individus», affirmait t'il.  

Les nouvelles recherches de l’équipe menée par Eric Russell, publiées en novembre 2015 dans la revue Archives of Sexual Behavior, conforte cette thèse.

Les universitaires ont testé deux types de conseils venant d’hommes gays, sur de potentiels partenaires et sur d’autres sujets qui n’ont rien à voir avec les relations amoureuses, comme la carrière. Ils ont trouvé que les conseils des gays étaient jugés beaucoup plus fiables pour ce premier type de conseils, mais pas pour les autres. «Les sujets féminins semblaient percevoir les jugements d’hommes gays comme plus sincères parce qu’elles savaient qu’ils n’avaient pas d’autres intentions –qu’il s’agisse de séduire la participante (ce qu’elles pouvaient suspecter des hommes) ou entrer en compétition pour le même partenaire (ce qu’elles pouvaient suspecter venant des femmes hétérosexuelles)», écrit Eric Russell.

Enfin le chercheur cite une étude du Journal of Business and Psychology selon laquelle les femmes hétérosexuelles seraient en effet plus enclines à embaucher des hommes gays que des femmes ou hommes hétérosexuels. 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page