By jeanmarcmorandini.com
Santé

Administrer des testostérones à des hommes de plus de 65 ans améliore leurs fonctions sexuelles


0

Selon une étude publiée mercredi (18 février) dans le New England Journal of Medicine administrer des testostérones à des hommes de plus de 65 ans améliore leurs fonctions sexuelles et leurs capacités physiques (Ndlr: Les niveaux de testostérone diminuent à mesure que les hommes vieillissent). Jusqu'alors les études sur les effets bénéfiques de ces traitements chez les hommes de plus de 65 ans, pour qui les niveaux de cette hormone androgène diminuent avec l'âge, n'avaient pas été concluantes, soulignent les auteurs. La nouvelle étude a porté sur sept essais et 790 hommes qui avaient faible taux de testostérone et les scientifiques ont analysé les résultats des trois premiers sur l'impact des fonctions sexuelles, des conditions physiques et de la vitalité.

Ils ont été divisés en deux groupes: l'un a reçu un traitement quotidien avec un gel de testostérone, tandis que l'autre a reçu un placebo. L'étude a révélé que le traitement  a amélioré tous les aspects de la fonction sexuelle, y compris le désir et la capacité à avoir une érection, précisent les chercheurs.

Cette thérapie a également amélioré leur humeur et a réduit les symptômes dépressifs. "Les résultats de ces essais cliniques montrent certains bienfaits d'un traitement avec des t estostérones chez des hommes plus âgés ayant de bas niveaux de cette hormone", a conclu le Dr Ronald Swerdloff, un chercheur du LABioMed en Californie.

"Ces premiers résultats sont encourageants et nous allons continuer à analyser les données pour déterminer si un traitement avec des testostérones améliore les fonctions cognitives, la densité osseuse, la santé cardiovasculaire et l'anémie ainsi que les risques présentés par ces traitements", notamment cardiaques, a-t-il précisé.

Les effets néfastes dans les trois essais cliniques (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, santé de la prostate) ont été similaires dans le groupe traité avec des testostérones et dans celui du placebo. Toutefois, le nombre d'hommes dans ces trois premiers essais cliniques était trop faible pour tirer des conclusions quant aux risques du traitement, expliquent les chercheurs.

 Le Dr Swerdloff note que les TTrials représentent les plus grands essais cliniques pour examiner l'efficacité des traitements de testostérones chez les hommes de plus de 65 ans dont les niveaux de cette hormone ont nettement baissé avec l'âge.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page