By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Orgasme :" Je simule quand la fille ne me plaît pas vraiment"


0

 Contrairement aux idées reçues, tout comme les femmes, les hommes savent aussi simuler le plaisir…! 

Souvent la gente féminine dit ne pas ressentir l'éjaculation de leur partenaire. Ces derniers ont donc trouvé des astuces ou des feintes plus ou moins glorieuses.

" Je n’ai eu qu’un seul orgasme pendant une relation sexuelle, j’ai simulé tous les autres… Et je suis un homme », a confié un utilisateur de l’application Whisper. sur 7sur 7.be.  Selon Buzzfeed,  certains le font parce qu'ils sont mal dans leur peau.  « Je suis très mal dans ma peau et je n’arrive pas à me lâcher », explique l’un d’eux. « Parfois, on a juste envie que ça se termine quand ça dure trop longtemps », confie un autre.

Ils ont souvent envie de faire plaisir à leur partenaire. « Je simule pour qu’elle se sente bien après, pour son estime d’elle-même », peut-on lire.

« Je le fais quand je me sens paresseux », « Quand la fille ne me plaît pas vraiment », « C’est à cause du préservatif », indique encore Buzzfeed.

Pour faire monter le plaisir. «Personnellement, j'ai déjà tenté une simulation pour me mettre en condition, ça me « motive » dans mon imaginaire, ça me permet d'aller plus loin.» confie un témoin sur e-santé.fr.

«Cela m'est déjà arrivé de simuler parce que ce je n'étais pas au top, je n'y arrivais pas et je voulais accélérer l'histoire. C'était moi qui n'étais pas dans mon assiette (souvent à la suite d'une soirée beaucoup trop arrosée)» témoigne un autre.

Quand ils recherchent le désir avant tout. «Cela m'arrive de simuler pour en finir plus vite avec cette gymnastique ! En fait, ce que j'aime, c'est le désir….»

Selon Michel Boiron psychologue Clinicienne, thérapeute de couples et  sexologue diplomée du DU Sexologie de l’hôpital Necker à Paris, " Il  y aurait entre 25 et 30% d'homme qui simulerait l'orgasme. Cela correspond à un homme sur trois! On ne parle pas beaucoup de simulation d'orgasme chez l'homme car la plupart du temps l'orgasme coïncide avec l'éjaculation et est intégrée à l'érection. Fausses idées reçues. L'orgasme et l'éjaculation sont associés mais dissociées dans leur physiologie. Il existe des orgasmes sans éjaculation et des éjaculations sans orgasme. L'éjaculation est un réflexe local alors que ce qui déclenche  l'orgasme est cérébral. D'où la variabilité potentielle de l'orgasme. On associe à tort et en général la simulation à la femme  par ses traits hystériques.  C'est la raison pour laquelle on n'en parle pas chez l'homme mais elle existe."

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page