By jeanmarcmorandini.com
Santé

Chine: des longs poils dans le nez pour s’adapter à la pollution ?


0

L’ONG WildAid a, pour sensibiliser les Chinois aux effets de la pollution, décidé de publier une vidéo où hommes, femmes, enfants et même animaux de compagnie arborent tous de longs poils de nez. "Changez la pollution de l’air avant qu’elle ne vous change". 

A la fin de la vidéo, un jeune homme décide de raser sa pilosité nasale pour se "souvenir du temps où le ciel était bleu". "Nous voulions trouver une manière humoristique de parler de ces problèmes très sérieux auxquels nous devons faire face", déclare May Mei, porte-parole de WildAid en Chine, à la BBC. 

Dans un article  Morandinisanté vous a rappelé que porter un masque pour se protéger de la pollution est inutile, les poils de nez restant la barrière la plus efficace !

"Les masques vendus dans le commerce ou en pharmacie ne protègent pas de la pollution, croire le contraire est illusoire."

"Leur filtre n’arrête que les bactéries et les postillons", a indiqué le pneumologue pédiatre et allergologue Nhân Pham-Thi sur le site de l'Obs. "Les particules, elles, sont trop fines pour être retenues par le tissu". 

Au bout d'une dizaine de secondes on transpire beaucoup. Il est impossible de les porter toute une journée.  Les poils de nez restent la barrière la plus efficace ."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page