By jeanmarcmorandini.com
Santé

L’hôpital leur annonce que leur fils est sorti alors qu’il est mort !


0

C'est une histoire incroyable qui s'est produite à l' Hôpital Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu et que raconte le Dauphiné.

Une enquête a été ouverte sur la mort suspecte d'un homme de 45 ans.

Le 24 février au matin, le patient est retrouvé gisant mort sur le sol de sa chambre après une semaine d’hospitalisation dans le service gastroentérologie de l’établissement. Un décès surprenant qui intervient alors même que la veille le médecin avait annoncé qu'il sortait le lendemain.

Ne parvenant pas à joindre directement les membres de la famille du défunt, le personnel de l'hôpital leur a laissé des messages vocaux les invitant à se manifester.

Lorsque les parents rappellent, au bout du fil, on leur annonce que leur fils est sorti de l’hôpital ! Ils n’apprendront le décès de ce dernier par la police, que six jours plus tard, par l'intermédiaire de la police.

Un médecin qui a trouvé la mort du patient suspecte a posé un "obstacle médico-légal", obligeant l'hôpital à prévenir la police et le parquet, ce qui n'a été fait que le 1er mars, soit six jours plus tard.

« On peut penser que l'hôpital a quelque chose à cacher », a déclaré le procureur de Bourgoin-Jallieu. « Quelque chose dans ce décès et dans les conditions dans lesquelles il a été géré pose problème », a-t-il ajouté. Il souligne qu'une « succession d'omissions et de dysfonctionnements ».apparaissent dans le dossier.

Une autopsie a révélé que le patient était mort d'une embolie pulmonaire. Le parquet envisage d'ordonner une expertise médicale. 


Coeur artificiel : le 4e patient greffé est mort par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page