By jeanmarcmorandini.com
Santé

Un orgasme pendant l'accouchement: "La masturbation m'est apparue comme évidente" raconte une maman


0

Accoucher n'est généralement pas une partie de plaisir ! Voici l'incroyable récit d'une jeune maman australienne qui affirme sur son blog avoir ressenti le besoin de se masturber alors qu'elle accouchait. La mère de deux enfants conseille aux femmes de le faire parce que "c'est le meilleur moyen de soulager la douleur de l'accouchement."

Elle décrit sa première naissance comme «hautement médicalisé».

" Grâce à la masturbation, son travail a duré six heures et elle a accouché naturellement contrairement au dernier qui  avait duré 45 heures et pour lequel elle avait subi une péridurale.

La bloggeuse et photographe australienne,  Angela Gallo a donc raconté sur son blog cette journée si spéciale.

Dans l' article qui fait le buzz sur internet et qu'elle a titré  "Pourquoi je me suis touchée pendant le travail" elle explique pourquoi elle a choisi de se masturber pendant qu'elle accouchait.

"Alors que les contractions se rapprochaient, je me suis sentie extrêmement fragile, désespérée et dépassée par mes émotions", écrit-elle. "La masturbation m'est apparue comme évidente."  "La stimulation clitoridienne a été un plaisir", poursuit-elle. "Cela a déplacé mon attention sur mon vagin, sur l'énergie qui bouillonnait en moi. Cela m'a permis de me sentir connectée, comme si j'avais le contrôle sur ce que je ressentais. C'était mon moyen instinctif de passer outre la douleur et je suis très fière de moi, d'avoir osé explorer une voie qui inspire en général la honte."

Les sages-femmes estiment qu’un orgasme se produit lors de 0,3 % des accouchements selon une étude américaine relayée par Elle.

Barry Komisaruk, professeur en psychologie à l'université de Rutgers (New Jersey) estime qu'une stimulation du vagin pourrait même bloquer la douleur et permettre ainsi un accouchement « agréable ».

L’expression « naissance orgasmique » ne fait pas l’unanimité. « Les gens voient “naissance” et “orgasmique” ensemble et on touche soudain à une corde sensible sur la sexualité », explique Debra Pascali Bonaro, réalisatrice, en 2009, du documentaire « Orgasmic Birth: The Best-Kept Secret ». « Des femmes ont honte d'éprouver du plaisir alors que notre culture veut que l'on souffre, analyse Debra Pascali Bonaro, il faut que l'on change ça. »


Un britannique de 35 ans doit accoucher sa... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page