By jeanmarcmorandini.com
Santé

Une cabine de télémédecine pour compenser le manque de médecins !


0

C'est une information relayée par le Quotidien des médecins. Pour lutter contre la désertification médicale , une cabine de télémédecine a été installée dans une pharmacie mutualiste du centre-ville de Rouanne.

Cette dernière, aux dimensions d’un photomaton, possède un siège incliné, un écran d’ordinateur pour guider le patient ou organiser une téléconsultation, avec des instruments «pour peser, mesurer, calculer l’indice de masse corporelle, prendre la tension, le pouls, connaître le taux d’oxygène dans le sang», mais aussi un stéthoscope, un dermatoscope, un rétinographe. Elle peut aussi calculer votre IMC. Si ces premières données de base nécessitent un examen approfondi, une téléconsultation avec un médecin peut être organisée en visioconférence.

 L'Ordre des médecins de la Loire demande de la surveillance  : "Il faudra vérifier que tout ça s'inscrive dans un parcours de soins", précise son secrétaire général, Jean-François Janowiak. Selon lui, la prudence reste de mise. Mais l'outil présente un intérêt pour alléger la charge des médecins débordés dans les territoires marqués par la pénurie de professionnels de santé. "Dans un territoire en tension, si cela peut soulager, dans le cadre d'une surveillance [...]bien protocolisée avec les médecins, alors ça peut avoir un intérêt", affirme t-il cité par Le Quotidien du médecin.

«La cabine ne remplace pas le médecin», assure le directeur général de la Mutualité française Loire sur le site de Libération . Il souligne que la cabine est juste là pour alléger la charge de travail des médecins de ville qui, dans des zones en tension comme le Roannais, se plaignent de journées à rallonge.

Interrogé par le quotidien, le docteur Bruno Pagès dénonce une opération commerciale et ne décolère pas. «Nous avons découvert l’existence de cette cabine par la presse. Il n’y a pas eu de concertation. C’est inadmissible et scandaleux. C'est une opération commerciale et publicitaire d’une mutuelle."


Amanda Bisk: Les médecins lui diagnostiquent... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page