By jeanmarcmorandini.com
Santé

Beaucoup d'hommes qui ont un mauvais sperme affichent un risque accru de diabète et d'ostéoporose


0

Selon Slate qui relaye une étude, menée par un groupe de chercheurs suédois, dirigée par le Pr. Aleksander Giwercman quand les hommes ont un mauvais sperme, ils ont aussi une mauvaise santé !

L'étude a analysé les taux de testostérone, d’hémoglobine glyquée (HbA1c, un marqueur du diabète) et la densité minérale osseuse de 192 hommes de moins de cinquante ans.

Ces derniers ont consulté le Centre de médecine reproductive du CHU Skåne (Malmö) pour des soucis de fertilité liés à une concentration spermatique trop faible.

Un tiers des hommes infertiles analysés ont un taux de testostérone bien plus faible que la normale et ont une moindre densité osseuse –un risque de troubles osseux, dont l'ostéoporose, d'autant plus significatif chez les hypogonadiques et particulièrement mal étudié et pris en charge chez les hommes en général.

Enfin, une diminution de la testostérone semble aussi associée à une augmentation de l'HbA1c et à des signes plus importants de résistance à l'insuline, autant de marqueurs d'un risque élevé de diabète et autres maladies métaboliques.

Selon Aleksander Giwercman, «ceux qui présentent un risque de maladies graves devraient être suivis après la fin de leur traitement.» Pour le Pr. Jens Sønksen, membre du bureau scientifique de l'Association européenne d'urologie et œuvrant à la Faculté de médecine de Copenhague, l'étude est des plus intéressantes, tant elle laisse entendre que «l'infertilité des hommes de moins de 50 ans pourrait permettre de prédire l'apparition ultérieure de maladies métaboliques, dont le diabète, et de l'ostéoporose». 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page